Informations, échanges et témoignages sur le trouble de la paralysie du sommeil.

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le sommeil SOREM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Le sommeil SOREM   Dim 14 Mai - 17:33

Sur LD4all il a été évoqué un truc dont je n'avais jamais entendu parler, même si j'en suspectais l'existence. Le sommeil SOREM.

Il est dit que ce sont plus volontiers les gens atteint de narcolépsie ou les personnes qui dorment très peu qui experimente ce sommeil particulier. Ils tombent quasi directement à l'endormissement dans une phase REM durant environ 15 mnutes avant que les cycles de sommeil normaux se rétablissent.

D'après les chiffres de ce forum, environ 1/3 des personnes experimentant des crises de parlaysie du sommeil le font quelques minutes après l'endormissement. C'est donc qu'elles ont un sommeil SOREM plus ou moins fréquemment. Je ne pense pas que dans ce 1/3, 100% d'entre elles souffrent de privation importante de sommeil ou qu'elles soient toutes narcoléptiques. Je pencherais donc pour l'idée que le sommeil SOREM est bien plus courant qu'il n'en a l'air.

Personnellement j'ai des crises de PS environ 1 fois par semaine, si ce n'est plus, et la majorité de mes RL se produisent eux aussi quelques minutes après l'endormissement. Logique, dans la mesure ou si j'admet l'idée que j'ai un sommeil SOREM fréquent, la conscience reste plus "active" quelques minutes après l'endormissement que après 1h15 dans un sommeil "classique". Mais pour autant je n'ai aucun autre symptomes de narcolépsie. Et je pense que mon exemple est commun dans la population, est a fortiori dans la population des rêveurs lucides ou des "paralysés du sommeil".

Donc je ne vois que deux hypothèses : soit le sommeil SOREM et les crises de PS sont effectivement signes de narcolépsie et, dans ce cas, il doit exister une forme de narcolépsie qui n'inclue pas les chutes brutales de l'atonie musculaire. Ou alors, le sommeil SOREM est tout simplement bien plus courant qu'on ne le croit, et touche tout le monde, sans exception, narcoléptique et non-narcolpétique inclus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Bien vu!   Lun 15 Mai - 0:09

Citation :
Ou alors, le sommeil SOREM est tout simplement bien plus courant qu'on ne le croit, et touche tout le monde, sans exception, narcoléptique et non-narcolpétique inclus.

Je le pense aussi, car je ne fais pas beaucoup de PS, et mes plus fréquentes ont eu lieu lors de faux éveils. En revanche, habitant à un carrefour proche du SAMU, je suis fréquemment réveillé par des avertisseurs sonores d'ambulances, hélicoptères, bruits de véhicules et autres réjouissances, en tout début de sommeil. Je me souviens aisément de rêves effectués dans cette phase, qui ne devrait en principe pas en contenir.

Mais je ne suis pas forcément un bon exemple, car il semblerait que je me souvienne assez régulièrement de mes rêves de sommeil lent, ce qui me donne l'impression que je rêve quasiment en continu (pas très reposant!)

L'existence du rêve de sommeil lent est maintenant confirmée depuis quelques années, toutefois celui-ci n'est pas accompagné d'atonie posturale, ce qui exclut la paralysie, et ne semble pas propice au rêve lucide, en raison d'une faible relation entre conscient et inconscient dans cette phase, semble-t-il.


Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
nenisea
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Le sommeil SOREM   Lun 15 Mai - 12:09

Pour ma part je suis comme toi philippe, j'ai l'impression de rever en continu et je me rapel de mes rêves quelque soit la phase de sommeil dans laquelle je suis.
Je fais des PS 1 fois par semaine environ, certaine fois elles sont très faibles mais d'autres fois plus forte.
J'aimerais bien comprend cette histoire de sommeil SOREM, comment est t'il caractérisé ? Comment je peux savoir si je tombe en sommeil SOREM directement à l'endormissement ?
Anne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Le sommeil SOREM   Lun 15 Mai - 13:34

Anne, est-ce que tes PS se produisent à l'endormissement ? Si oui, il est probable que tu ai un sommeil SOREM régulièrement.

Ici, un article donné par Basilus West, sur un autre forum, avec une experience qui explique les paraticularités du sommeil SOREM que je trouve imménament inétressant. En anglais malheureusement, j'essaierais de le traduire dans la journée...


Citation :
Prior research had shown that SP in narcoleptics only occurred during a period of sleep called sleep onset rapid eye movement (SOREM). [...]The results of a questionnaire distributed to 1314 Japanese college students showed that 43% had experienced SP. Using these data, the authors selected 16 subjects who had experienced SP at least twice, but who had never experienced cataplexy or sleep attacks. These subjects slept in a laboratory on seven consecutive nights for exactly 7.5 hours per night. On the third night experimenters recorded a baseline PSG. During the final four nights, the experimenters interrupted the subjects’ sleep when exactly 40 minutes had passed from the end of the subjects’ first or third cycle of REM sleep. The interruption consisted of a subject participating in “an auditory vigilance task,” and then returning to sleep after 60 minutes. Experimenters woke the subjects again after 5 minutes of REM sleep to find out if they had experienced ISP (Takeuchi, et al., 1992).
SOREM occurred after 46 out of the 64 sleep interruptions. Eighteen of those SOREM cycles took place after a first-cycle interruption, whereas 28 took place after a third-cycle interruption. These interruptions elicited ISP in five subjects. ISP always occurred during a SOREM cycle, except for one instance. SOREM did not occur when one subject reported experiencing ISP a second time (Takeuchi, et al., 1992).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Traduction   Lun 15 Mai - 14:13

Bonjour!

Voici ma traduction de l'article précédent. J'espère quelle sera juste.


Citation :
Des recherches antérieures ont montré que la Paralysie du Sommeil chez les narcoleptiques apparait seulement dans une période du sommeil appelée sommeil de début à mouvement oculaires rapides (SOREM) .[...] Le résultat d'un questionnaire distribué à 1314 étudiants d'un collège japonais montra que 43 ont eu une expérience de PS. Utilisant ces données, les auteurs selectionnèrent 16 sujets ayant fait des PS au moins par deux fois, mais qui n'avaient jamais fait de cataplexie ou d'accès de sommeil. Ces sujets dormirent en laboratoire sept nuits consécutives d'exactement sept heures et demi par nuit. La troisième nuit, les expérimentateurs enregistrèrent un tracé polysomnographique de référence.

Durant les quatre dernières nuits, les expérimentateurs interrompirent le sommeil des sujets exactement 40 minutes après la fin de leur premier ou troisième cycle de sommeil REM (Sommeil Paradoxal).

L'interruption consistait à faire participer le sujet à une expérience requerrant l'attention auditive, les laissant ensuite se rendormir après 60 minutes.

Les expérimentateurs éveillèrent les sujets à nouveau après 5 minutes de sommeil REM afin de découvrir s'il avaient eu une expérience d'ISP ( Paralysie du Sommeil Isolée = Paralysie non liée à la narcolepsie)(Takeuchi, et al., 1992).
Le SOREM apparut après 46 des 64 interruptions de sommeil. Dix huit de ces cycles SOREM eurent lieu après un premier cycle d'interruption, tandis que 28 apparurent après le troisième cycle d'interruption.
Ces interruptions provoquèrent une ISP (PS) chez 5 sujets. Les ISP se produisirent durant un cycle SOREM, sauf une. Le SOREM n'apparut pas lorsque le sujet déclara expérimenter une ISP pour la deuxième fois.(Takeuchi, et al., 1992).

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: SOREM   Lun 15 Mai - 14:22

Pour répondre à ta question, Anne, je pense que si tu parviens à faire un rêve lucide pendant ton premier sommeil, c'est du sommeil SOREM, car le SOREM n'est rien d'autre que du sommeil paradoxal situé en début de cycle, donc propice au rêve lucide.

Il n'y a donc qu'à attendre d'en faire un ou de tenter d'en faire un lors d'une PS à l'endormisement.

Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Le sommeil SOREM   Lun 15 Mai - 14:25

Héhé merci pour la traduction Philippe. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
nenisea
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Le sommeil SOREM   Mar 16 Mai - 10:46

Oui merci pour la traduction philippe !

Ben mes PS arrivent n'importe quand, le plus souvent qq heure apres l'endormissement, mais des fois en pleine nuit, et quelques fois en début d'endormissement, donc possiblement en sommeil SOREM. Mais dans ce cas là, elles sont très faible, il semble que je ne soit pas assez endormi pour faire un PS complète (avec peur et tout !).

Anne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arayashiki
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Le sommeil SOREM   Mer 13 Sep - 16:21

Je déterre ce topic!
Je vais essayer d'apporter quelques informations supplémentaires sur les SOREMP (Sleep Onset Rapid eye movement periods).
La définition est l'apparition d'une phase de sommeil paradoxal (SP) moins de 15' après l'endormissement. Il est même assez fréquent que le sujet s'endorme en SP directement.

Dans quels cas rencontre t'on des SOREMP :
- Chez les narcoleptiques
- Chez les gens déprimés
- Chez les gens qui ont consommé des anti-dépresseurs et qui sont en cours de sevrage de ces derniers
- Chez les gens ayant une dette de sommeil (donc de SP)
- Chez tout le monde lorsque l'on s'endort le matin (pas systématiquement mais fréquemment)
- Dans le cadre de certaines autres maladies

La découverte de SOREMPs chez les patients que nous explorons contribue grandement à poser le diagnostic de narcolepsie (avec ou sans cataplexie=chute brutale du tonus musculaire).

Les manifestations liées à la narco que sont les hallucinations hypnagogiques, les paralysies du sommeil, les accès de sommeil irrépressibles et les cataplexies ne sont pas liées aux SOREMs proprement dit, mais à un phénomène qui lui est étroitement associé qu'est l'intrusion de SP dans le tracé de veille.
C'est une sorte de mélange d'état d'assoupissement (rythme alpha) et de SP.
Je suis en train de préparer un petit topo sur les NDE (Near death Experiences) dont l'origine pourrait bien être ces intrusions de SP. Je le posterai dès qu'il sera terminé.

Concernant les paralysies du sommeil, on distingue 2 entités "pathologiques" différentes. Premièrement la PS symptôme, celle que l'on retrouve dans la narcolepsie, liée à cette intrusion de SP lors de l'endormissement. Deuxièmement, les paralysies du sommeil isolées (ISP) que l'on retrouve chez des personnes ne souffrant pas de narcolepsie et qui ont tendance à survenir lors du réveil. Le mécanisme en est une intrusion de SP lors du réveil par un trouble lié à la transition sommeil-veille.

Evidemment, je ne dis pas que les 44% des gens de ce forum qui ont fait des PS à l'endormissement sont toutes narcoleptiques, mais il est probable qu'une partie d'entre elles le sont tout de même.
Pour répondre à ton interrogation Casa, il existe en effet des formes de narcolepsie sans cataplexie, ou avec des cataplexies incomplètes (chute du tonus d'un groupe musculaire, comme les muscles de la mâchoire, d'un bras etc...)
Il existe une technique dite d'interruption du sommeil qui permet de provoquer des SOREMs et des intrusions de SP. J'ai sorti un article sur la SIT (Sleep Interruption Technique) que je n'ai pas encore lu. Cette technique permet notamment de provoquer significativement des PS entre autre. Je vous ferai part de cette lecture si ça vous intéresse.

Pour terminer, une des manifestations/applications des SOREMs est l'endormissement conscient qui est une technique qui consiste à essayer de s'endormir en rêvant tout en gardant notre état de conscience, dans le but de provoquer un rêve lucide.
Ce qui veut dire en gros qu'une personne qui ne fait pas de SOREMP n'a aucune chance de réussir un endormissement conscient en se mettant au lit le soir!

Sur ce, @+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sommeil SOREM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sommeil SOREM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommeil et insomnies, qu'en est-il pour vous?
» Enseignement: Le sommeil et le rêve par Lama Guendune Rinpoché
» problème de sommeil de ma fille de 3 ans et demi
» gros problèmes de sommeil avec mon petit garçon de 2 ans 1/2
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums sur le sommeil :: Phénomènes divers-
Sauter vers: