Informations, échanges et témoignages sur le trouble de la paralysie du sommeil.

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Reves" en PS et reves "traditionnels"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alep
Nouveau
Nouveau


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 52
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: "Reves" en PS et reves "traditionnels"   Mar 20 Juin - 1:06

Je m'intéresse beaucoup aux reves "traditionnels" et à leur intérpretation (jung) et mon experience depuis 15 ans m'amène à considérer une radicale différence avec les "reves" qui surgissent lors de PS.

Chez moi les PS sont toujours à l'endormissement (toujours sur le ventre ; il parait que c'est souvent sur le dos)

Il y a 15 ans j'ai commencé avec des PS et des situations que l'on retrouve décrites assez regulièrement : sentiment de lévitation, possibilité de se déplacer en lévitation dans la pièce, de sortir par la fenetre,...

Mais depuis, mes PS sont autres et toujours identiques :

- au moment de l'endormissement
- moi en tant qu'observateur vivant cet endormissement, sentiment progressif de glisser, parfois d'oppression au niveau de la tete, du coeur

- puis emergence d'une scène qui semble ne provenir ni de moi ni de la pièce mais de profondeurs, en réalité uniquement des voix, parfois une conversation, le plus souvent un monologue, accompagné souvent de musique. Suivant les cas, je comprend le sens des paroles qui semblent parfois s'adresser à moi, parfois non.

- la scène s'arrete
- je contrôle sans souci le retour à l'état éveillé.

Ces scènes sont sans rapport avec des reves classiques : uniquement des voix, un "sentiment" de réalité extérieur, aucune intérprétation de reve traditionnel ne fonctionne. Par contre souvent il m'est arrivé de "percevoir" un sens direct au propos tenu, comme un conseil ou une interpellation pouvant avoir un sens dans le contexte de ma vie (je fais des PS assez rarement).

Je précise que ces PS ne m'ont jamais fait reellement peur. Il s'agit plutôt pour moi d'une experience étonnante, un sentiment d'exploration, pas spécialement agréable mais qui donne un sentiment d'aller loin, une fois encore sans rapport avec les reves traditionnels.

Vos témoignages et commentaires bienvenus....

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Hallucination hypnagogiques et PS   Mar 20 Juin - 12:59

Bonjour Alain.

Bienvenue sur ce site.

Citation :
Mais depuis, mes PS sont autres et toujours identiques :

- au moment de l'endormissement
- moi en tant qu'observateur vivant cet endormissement, sentiment progressif de glisser, parfois d'oppression au niveau de la tete, du coeur

- puis emergence d'une scène qui semble ne provenir ni de moi ni de la pièce mais de profondeurs, en réalité uniquement des voix, parfois une conversation, le plus souvent un monologue, accompagné souvent de musique. Suivant les cas, je comprend le sens des paroles qui semblent parfois s'adresser à moi, parfois non.

- la scène s'arrete
- je contrôle sans souci le retour à l'état éveillé.

Ce récit me semble se rapporter à une hallucination hypnagogique classique, et non à une Paralysie du Sommeil. Le phénomène est extrêmement courant et tout à fait normal et se produit en phase d'endormissement.

Même si cet instant est propice à la PS pour ceux qui lui sont sujet, je ne pense pas dans ton cas, que ce soit une PS. Du moins pas lorsque celà se manifeste comme tu le décris.

Les perceptions auditives compréhensibles et parfois interprétables (voix intérieures) sont très fréquences dans la phase hypnagogique. Lors des PS, les perceptions auditives sont plus des bruits que des paroles, et lorsques des "créatures" apparaissent en phase hallucinatoires, elles parlent rarement et ne sont que très rarement compréhensibles lorsqu' "elles" le font. Par ailleurs, ces voix apparaissent comme extérieures et non comme des perceptions internes, ce qui renforce le côté impressionnant du phénomène, en donnant "vie" à ces apparitions.

En revanche, lorsque tu as la sensation de léviter, il s'agit vraissemblablement de PS, mais tu ne nous dis pas ce que tu ressens précisément sur le plan physique à ce moment là.

Dans Paralysie du Sommeil, il y a Paralysie, et tu est très peu explicite sur ce point important.

Des précisions seraient bienvenues.

Citation :
Je précise que ces PS ne m'ont jamais fait reellement peur. Il s'agit plutôt pour moi d'une experience étonnante, un sentiment d'exploration, pas spécialement agréable mais qui donne un sentiment d'aller loin, une fois encore sans rapport avec les reves traditionnels.

Je pense que pour tous ceux qui font des PS, et même pour ceux qui ont appris à prendre plaisir à explorer le rêve lucide en utilisant les PS comme point de départ, la peur a toujours fait partie des premières mainfestations, et il en subsiste toujours quelque chose en tout début de PS.

J'irai même jusqu'à dire qu'une certaine peur reste nécessaire pour que le phénomène s'établisse pleinement, et donc que tout en restant conscient du caractère imaginaire de la scène vécue, il faut laisser s'insinuer un peu de crainte en soi pour permettre à l'hallucination de s'établir, si l'on veut pouvoir l'observer.

Le point culminant de l'hallucination me semblant le plus propice à l'entrèe dans un rêve lucide.

Ceci m'incite à penser que tu n'as pas fait de vraies PS, ou seulement des PS de très faible intensité, limitées à la phase auditive, bien que j'aie un doute la dessus encore, pour les raisons évoquées plus haut (paroles compréhensibles venant de l'intérieur).

Une description beaucoup plus détaillée de tes PS, et notamment des premières, serait utile pour mieux comprendre ce que tu as réellement vécu.


Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
lycaos
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 31
Localisation : Lille / Rouen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: "Reves" en PS et reves "traditionnels"   Mar 20 Juin - 16:07

Bonjour Alain!

Philippe a écrit:

J'irai même jusqu'à dire qu'une certaine peur reste nécessaire pour que le phénomène s'établisse pleinement, et donc que tout en restant conscient du caractère imaginaire de la scène vécue, il faut laisser s'insinuer un peu de crainte en soi pour permettre à l'hallucination de s'établir, si l'on veut pouvoir l'observer.

Ce qui explique pourquoi je n'arrive plus à en faire -____- La prochaine fois je me raconterai des histoires de fantômes...


Pour les perceptions auditives je confirme qu'elles sont fréquentes, pour moi en tous cas. Et de plus en plus fréquentes depuis que j'essai de rester conscient à l'endormissement, en fait c'est un dialogue intérieur qui se transforme en voix comme dans un rêve, à la phase d'endormissement. Ca doit arriver souvent quand on est claqué et qu'on plonge directement dans un début de rêve à peine couché (phase hypnagogique?), donc encore un peu conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alep
Nouveau
Nouveau


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 52
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Reves" en PS et reves "traditionnels"   Ven 23 Juin - 0:50

Pour ce qui concernent les termes, OK pour le terme hallucination. Je ne vois pas en quoi ca s'oppose à la question de la paralysie du sommeil. Il y a la surement un débat semantique dont l'interet m'echappe.

D'autre part ma parception n'est pas celle de voix intérieures, au contraire et c'est ce qui rend ce genre de manifestion bien plus forte, et d'une certaine façon intéressante, de profondeurs extérieures. Et encore une fois sans aucun rapport par leur nature avec un rève.

En realité, mon sentiment (mon intuition en réalité) est que la paralysie du sommeil est finalement accessoire, une sorte de support ou un état du corps préalable nécessaire de ce qui est l'essentiel à savoir ce qu'on vit ensuite, qui un reve lucide, qui une conversation, qui ....

Enfin j'ai parcouru ce forum et bien que très intéressant car unique en son genre, je l'ai trouvé par ses modérations manquant d'ouverture à la complexité du monde.

Bref je suis un scientifique mais je ne crois pas qu'on puisse embrasser des sujets aussi complexes uniquement à travers une approche scientifique du 20eme siècle.

Par exemple, et à minima, une approche psychologique jungienne ajoute d'autres pistes mais chacun bien sur est libre de ses options de reflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: "Reves" en PS et reves "traditionnels"   Ven 23 Juin - 1:26

Citation :
Pour ce qui concernent les termes, OK pour le terme hallucination. Je ne vois pas en quoi ca s'oppose à la question de la paralysie du sommeil. Il y a la surement un débat semantique dont l'interet m'echappe.

Ce que Philippe voulait dire, je pense, c'est que tu ne mentionnes pas la sensation de paralysie dans ton témoignage, qui est l'essence même d'une "paralysie du sommeil"et son premier signe distinctif. Si tu ne la ressens pas, c'est peut-être simplement que ce que tu as vécu n'est pas une PS mais une experience hypnagogique différente, même si on y retrouve certains symptomes de la PS.



Citation :
D'autre part ma parception n'est pas celle de voix intérieures, au contraire et c'est ce qui rend ce genre de manifestion bien plus forte, et d'une certaine façon intéressante, de profondeurs extérieures. Et encore une fois sans aucun rapport par leur nature avec un rève.

En realité, mon sentiment (mon intuition en réalité) est que la paralysie du sommeil est finalement accessoire, une sorte de support ou un état du corps préalable nécessaire de ce qui est l'essentiel à savoir ce qu'on vit ensuite, qui un reve lucide, qui une conversation, qui ....

Je ne pense pas qu'un phénomène relatif à un trouble, quel qu'il soit puisse avoir un but en soi. C'est un trouble, auquel, comme on le voit souvent, on peut donner maintes interprétations mais qui n'en reste pas moins un trouble, courant et explicable physiquement.


Citation :
Enfin j'ai parcouru ce forum et bien que très intéressant car unique en son genre, je l'ai trouvé par ses modérations manquant d'ouverture à la complexité du monde.

En l'occurence, je n'appellerais pas cela un manque, mais une volonté delibéré d'aborder le sujet sous un angle particulier. Il existe des dizaines de forums qui aborde le sujet sous un angle différent, sans accorder aucun crédit aux explications rationnels, ici, c'est le contraire. N'y voyez là aucune forme de limitation, mais au contraire, comme une mine d'informations non biaisées par les croyances personnelles.



Citation :
Bref je suis un scientifique mais je ne crois pas qu'on puisse embrasser des sujets aussi complexes uniquement à travers une approche scientifique du 20eme siècle.


Quel élément considères tu comme particulièrement complexe dans ce phénomène ?


Citation :
Par exemple, et à minima, une approche psychologique jungienne ajoute d'autres pistes mais chacun bien sur est libre de ses options de reflexion.

J'aime bien Jung, tu peut développer ton idée ? C'est intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Psychologie   Ven 23 Juin - 1:36

Bonjour Alain.

Citation :
Ce que Philippe voulait dire, je pense, c'est que tu ne mentionnes pas la sensation de paralysie dans ton témoignage, qui est l'essence même d'une "paralysie du sommeil"et son premier signe distinctif.


Merci Casa, c'est effectivement ça.

Citation :
Bref je suis un scientifique mais je ne crois pas qu'on puisse embrasser des sujets aussi complexes uniquement à travers une approche scientifique du 20eme siècle.


Tout a fait d'accord, c'est la raison pour laquelle l'approche que j'ai adoptée dans mon livre sur le rêve lucide est pluridisciplinaire et menée d'un point de vue mentaliste (Comme D'Hervey de Saint Denis), tout en étayant les observations par les connaissances apportées par la psychanalyse et la neurophysiologie.

Citation :
Par exemple, et à minima, une approche psychologique jungienne ajoute d'autres pistes mais chacun bien sur est libre de ses options de reflexion.

Les querelles d'écoles ne sont pas récentes en ce qui concerne la psychologie et la psychanalyse, mais concernant cette deuxième citation, je suis assez dubitatif.

Même si Freud a été beaucoup discuté, il a eu le mérite d'apporter des outils pour comprendre l'esprit humain. Les théories de jung sont à mon avis surtout resté des théories, et notamment l'inconscient collectif, qu'il faut plutôt chercher du côté des facteurs culturels (atavismes culturels) que sur un support génétique ou physiologique quelconque.

Par ailleurs, quelle que soit l'école, l'interprétation des rêves n'est que très peu fiable car très changeante d'un individu à l'autre, et n'apporte pas grand chose sur le plan des connaissances sur l'esprit humain.

Cela dit, ce n'est que mon avis, et je dois admettre que j'ai sans doute privilégié Freud au détriment de Jung dans mes lectures, du fait de son important travail sur le rêve justement (sujet qui m'intéressait principalement) , ce qui m'a peut-être fait manquer quelque chose.

En tout cas, je serais très intéressé de savoir ce que la psychologie Jungienne peut nous apprendre sur la paralysie du sommeil.

Peux-tu nous éclairer sur ce point ?

Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Reves" en PS et reves "traditionnels"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Reves" en PS et reves "traditionnels"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pablo Neruda......."je rentre chez moi, dans mes rêves" (...)....
» Saint François d'Assise Fondateur et commentaire du jour "Va, et toi aussi, fais de même"
» Saint Luc et commentaire du jour "Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur"
» Saint Pothin, évêque, Sainte Blandine, vierge et leurs compagnons et commentaire du jour "Je crois à la resurrection de la chair"
» Saint Camille de Lellis et commentaire du jour "Le Christ nous appelle tous à la conversion"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums sur le sommeil :: Phénomènes divers-
Sauter vers: