Informations, échanges et témoignages sur le trouble de la paralysie du sommeil.

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Témoignages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Témoignages   Mer 28 Déc - 5:00

Vous pouvez ici, partager votre experience de la paralysie du sommeil. N'hésitez pas à racontez ce que vous avez vécu en détail...


Dernière édition par le Sam 10 Juin - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Ven 30 Déc - 18:16

Personnellement, cela m'arrive environ 2 à 3 fois par mois et se passe pratiquement toujours de la même manière...

Je me réveille, soit déjà complètement paralysé, soit je sens que mes membres se durcissent, en faisant un effort conscient, j'arrive parfois à m'en défaire mais cela nécessite véritablement un effort intense.
Quand ce n'est pas le cas, je me retrouve donc incapable de bouger. J'ai l'impression de voir nettement ma chambre, mais je pense que mes yeux sont fermés en réalité et que ce n'est qu'une représentation imaginaire.
Ensuite, une sorte de sifflement commence à se faire entendre, c'est ça le plus désagréable en fait. Ca resemble à un acouphène mais en très aigüe et très intense. Ce son se fait de plus en plus fort jusqu'a en devenir à la limite du supportable. Mon coeur s'accélère énormément lui aussi. Puis le sifflement retombe, et généralement je peut bouger à nouveau quelques secondes plus tard.

Seulement deux fois il m'est arrivé d'avoir des hallucinations auditives associés. La première fois, c'était une sorte de grognement terrifiant juste à côté de mon oreille, puis la deuxième c'était une voix féminine qui me menacait de choses pas vraiment rassurante... :affraid:

Par deux fois également j'ai vu une forme devant moi, une sorte d'araignée géante. Le truc troublant c'est que après être sortis de l'atonie musculaire je voyais encore comme des résidus de cette forme. Ce la ressemblait beaucoup à un effet de persistance rétinienne... :scratch:


Dernière édition par le Lun 2 Jan - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
jacco
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 2
Localisation : Ardennes belges
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Lun 2 Jan - 18:21

Bonjour,
J'ai déjà vécu quelques fois la PS, mais pas à un rythme aussi effréné que le tien. Mais chaque fois que cela m'est arrivé, j'en sors complètement traumatisé. Ce qui me rassure un peu, c'est que je ne me sens pas trop "atteint", en regard de l'échelle d'intensité que tu as construite et de la fréquence. Ce qui serait intéressant, c'est de déterminer:
- les éléments déclencheurs de ce phénomène (des situations de panique vécues dans la ou les journées précédant la PS, des contrariétés importantes, etc.?)
- les traits de caractère des personnes qui vivent ou ont vécu la PS, les prédispositions (sujet émotif, psychologiquement fragile? Manque de confiance en soi? etc.).
Mais peut-être cela est-il déjà étudié? Existe-il des ouvrages sur le sujet?
Merci et bonne route 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Lun 2 Jan - 18:33

Bonjour Jacco... et bienvenue...

Citation :
J'ai déjà vécu quelques fois la PS, mais pas à un rythme aussi effréné que le tien. Mais chaque fois que cela m'est arrivé, j'en sors complètement traumatisé. Ce qui me rassure un peu, c'est que je ne me sens pas trop "atteint", en regard de l'échelle d'intensité que tu as construite et de la fréquence.

A quel niveau de cet échelle tu te situes ? As-tu eu des hallus associés à la paralysie ?


jacco a écrit:
Ce qui serait intéressant, c'est de déterminer:
- les éléments déclencheurs de ce phénomène (des situations de panique vécues dans la ou les journées précédant la PS, des contrariétés importantes, etc.?)
- les traits de caractère des personnes qui vivent ou ont vécu la PS, les prédispositions (sujet émotif, psychologiquement fragile? Manque de confiance en soi? etc.).
Mais peut-être cela est-il déjà étudié? Existe-il des ouvrages sur le sujet?

Il existe des études statistiques sur le sujet, mais malheureusement à ma connaissance pas en France. No

L'occurence du phénomène serait lié au taux de dopamine, qui diffère selon les individus. Mais cela reste mince, et je suis d'accord avec toi, il serait très interessant d'étudier toutes ces questions...

Personnellement, je n'ai jamais trouvé un quelconque élément récurrent dans les journée précédent une PS, et je ne me considère pas comme spécialement fragile psychologiquement, ça m'a l'air assez aléatoire... Mais en est-il de même concernant le type de personne touché ? Je coris que personne ne peut répondre à cette question...


EDIT : voici l'adresse d'un site qui traduit en farnçais une étude statistiques sur la PS.

http://cabinet.auriol.free.fr/Documents/ParalysieSommeil/spsleepsr.htm

Cela dit, elle ne'apporte qu'une analyse du phénomène en lui-même et pas sur ces causes, mais c'est toujours ça. La conclusion est éloquente : C'est surtout le fait qu'il ya ait si peu de témoignages qui rend l'étude du phénomène difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
jacco
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 2
Localisation : Ardennes belges
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Lun 2 Jan - 20:09

Pour répondre à tes questions:
- je n'ai jamais dépassé le degré 3 de ton échelle;
- la présence négative est très proche de moi (prête à me toucher); le moment où elle cherche à me détruire est imminent, mais la sensation n'est pas tactile ni sexuelle, ni olfactive; à peine visuelle. Par contre, l'oppression est démesurée.
Mais la dopamine, c'est pas une molécule produite par certaines cellules du cerveau et qui sert aussi à la fabrication de certains anti-dépresseurs ou je déconne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Lun 2 Jan - 20:24

En fait ce qui semble avoir de l'influence sur le rétablissment de la motricité à l'éveil c'est la mélatonine et pas la dopamine... ( Mais cela dit la dopamine joue également un rôle au niveau de la motricité )

C'est un trop faible taux de mélatonine qui empecherait le corps de sortir totalement de son atonie musculaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
paiway
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: ps   Lun 2 Jan - 20:47

moi aussi de temps en temps je fais des PS et à chaque fois je suis effrayée! moi au début j'entend comme des baffles qui grésille et je peux plus bouger et la dernier fois j'ai essayer d'ouvrir la porte pour mon mari j'ai reussis difficilement mais quelque chose ma tiré violement par les pieds pour m'empêcher d'ouvrir. C'est pareil ya toujours quelque chose ou quelqu'un qui me veut du mal et tout ça parait reel! je connais personne à qui c'est arriver et je suis bien contente d'être tombé sur ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Lun 2 Jan - 21:26

Citation :
moi aussi de temps en temps je fais des PS et à chaque fois je suis effrayée! moi au début j'entend comme des baffles qui grésille et je peux plus bouger et la dernier fois j'ai essayer d'ouvrir la porte pour mon mari j'ai reussis difficilement mais quelque chose ma tiré violement par les pieds pour m'empêcher d'ouvrir. C'est pareil ya toujours quelque chose ou quelqu'un qui me veut du mal et tout ça parait reel! je connais personne à qui c'est arriver et je suis bien contente d'être tombé sur ce forum.

Content de t'acceuillir Paiway... Tu es tiré violmment par les pieds ? Mais une fois que la paralysie s'arrête, tu es dans ton lit, et dans la même position qu'au coucher, n'est-ce pas ?

Le son que tu entends je l'ai aussi, ça aussi c'est une piste à explorer dans ce domaine...

Merci de ce témoignage Paiway, je te rassure, il ne peut rien t'arriver, à part une grosse frousse, moi aussi je l'ai à chaque fois, c'est trèq difficile à contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
paiway
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Mar 3 Jan - 11:45

salut casa d'aga, quelque chose me tire par les pieds mais quand je me réveille je suis toujours dans mon lit. Par contre au tout début ou ça a commencer, je me suis réveiller avec les 2 jambes surélevées et droite et ça c'est très bizar parce quen temps normal c'est quelque chose que j'ai du mal à faire car tu sollicites les abdos et ça fait un peu mal, mais ce jour là quand je me suis réveiller je ne ressentais aucune douleur et aucune difficultée à être dans cette position, je précise que j'étais toujours paralyser et ça a durer l'espace d'une seconde entre le temps ou je dormais et le réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Ven 6 Jan - 15:24

paiway a écrit:
salut casa d'aga, quelque chose me tire par les pieds mais quand je me réveille je suis toujours dans mon lit. Par contre au tout début ou ça a commencer, je me suis réveiller avec les 2 jambes surélevées et droite et ça c'est très bizar parce quen temps normal c'est quelque chose que j'ai du mal à faire car tu sollicites les abdos et ça fait un peu mal, mais ce jour là quand je me suis réveiller je ne ressentais aucune douleur et aucune difficultée à être dans cette position, je précise que j'étais toujours paralyser et ça a durer l'espace d'une seconde entre le temps ou je dormais et le réveil.

Mh, intéressant en effet. Tu dis que tes jambes étaient surélevées, à quelle hauteur environ ? Est-ce que tu es certaine que ce n'était pas juste une sensation imaginaire comme il y en a beaucoup durant les PS ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Marla
Occasionnel
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Ven 13 Jan - 1:42

Ahhhhhhhh ! la première fois que ça arrive ça reste impressionant, ces bruits qui s'intensifient,enfin ces hurlements plutôt ! enfin tout a été dit, mais ça rassure de voir qu'on est pas Le seul, on en parle pas assez de ce phénomene..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herr_argawaen
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Témoignages   Sam 14 Jan - 1:22

hum, j'écris juste parce que moi ça c'est déclaré il y à trois mois, depuis j'en ai 2 fois par mois, au début je croyais que c'était que c'était un cauchemard, mais je constate que non, à chaque fois c'est d'un degrès de 4, j'ai lu sur internet qu'on avait les yeux fermé, mais personnelement ils sont toujours ouvert, à moitié. la première fois j'était dans mon lit, il y a en face de moi un placard, et à chaque fois que je m'endors je ferme ce placard car je suis très peureux dans le noir. ce jour là, j'ouvre les yeux à moiti" et je vois la porte du placard ouverte,j'essaye de bouger et je me trouve dans une sorte de coton très dense, je regarde ce placard, et j'essaye de ne surtout pas penser à des chose qui font peur car je sais que toute pensée qui me traverse l'esprit, ce transfome très vite en panique ( je suis vraiment très peureux) malheureusement non seulement j'y pense mais je le voit, il y a quelquechose qui bouge dans l'ombre et plusieur présence, mal définit sorte de l'ombre, des sorte de luciole sombre, et à ce moment là je prend conscience de la précense qui m'opresse, juste dans mon dos, ou je ne peut la voir, quelquechose d'énorme et noir, de térrifiant, là je panique complétement, et les "lucioles se rarpochent de moi, j'entend des sons, une sorte de gloussement, ou un mélange de rire histérique et de cri d'horreur, les luciole se raprochent, me tournent autour, et me pique de leur lances, elle me mutilent le corps, je sens vraiment des lambaeux de chairs qui tombent, je sens mais muscle qui s'ecartent entre deux coupure, j'essaye de crire et il sort juste une sorte de râle faible, que j'entend vraiment. là je suis complétement paniqué, je sais que je vais mourrir, je meurs,je voudrait exploser ou disparaitre, me suicider, mais je ne peut pas, et puis, petit à petit j'arrive à bouger, et les halucintaion disparaissent, mais lentement, et la peur reste, et puis je m'endors brusquement, à noter que le matin je me suis aperçu que la porte du placard était vraiment ouverte, elle avait été ouvert par mon père pendant la nuit, c'est ce qui me fait croire que mes yeux était vraiment ouvert car je n'avais aucune raison de le savoir. autre précision : la période ou ça à commencé à m'arriver coïncide avec une période ou j'ai consommé en quantité assez impotante du cannabis.
y a t'il un lien entre les deux...
merci de votre réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Sam 14 Jan - 1:52

Bonjour herr argawaen, bienvenue... ( j'ai déplacé ton message ici... Wink )


C'est effectivement une belle PS bien "costaud". Je pense que le premier objectif que tu dois te fixer c'est d'essayer au maximum de réduire la panique. Je sais, c'est facile à dire, je n'y arrive pas toujours non plus... Dis toi que tout ça n'est pas réel, et que c'est juste ton inconscient qui te teste. Essaie de te concentrer sur une seule chose, dans la mesure du possible quelque chose d'agréable, ça peut aider...

Les points positifs c'est que dès le départ tu sais que ce à quoi tu penses va se produire, donc tu as une certaine lucidité par rapport à ce qui t'arrive, cela est un bon début pour rendre les PS moins désagréables.

Par rapport au cannabis, je ne sais pas trop, ça a des effets antalgique à petite dose, mais à haute dose c'est surement plus nocif, peut-être que cela a des influences sur les procédés chimiques qui ont lieu durant le passage en phase paradoxale, mais très honnêtement je ne sais pas si c'est possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
laly
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Sam 14 Jan - 16:44

j'ai lue que les PS peuvent etre provoquées par les substances comme le cannabis, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaly45.skyblog.com
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Sam 14 Jan - 19:09

laly a écrit:
j'ai lue que les PS peuvent etre provoquées par les substances comme le cannabis, alors...

J'ai des doutes, j'ai des amis qui en fument souvent et qui n'ont jamais eu une seule crise de PS... Mais pour les gens qui en ont déjà de temps en temps, peut-être que ca peut jouer un rôle de stimulateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Emmanuella
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Den Haag (Pays -Bas)
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Dim 15 Jan - 2:04

Il est certain que le cannabis peut chez certains sujets fragiles engendrer de la panique, notamment des crises de panique voir de dépersonnalisation, à mon avis il peut y avoir lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herr_argawaen
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Dim 15 Jan - 21:48

encore merci Very Happy , je me suis entre temps renseigné chez le médecin, et elle m'as dit , que le cannabis augmente le nombre de cauchemard de façon significative, ce qui est surement lié au ps. j'aurais une question sinon, exce que ça vous arrive plutôt au milieu d'un cauchemard ou au milieu d'un rêves, parce que moi les deux me sont arrivé, la première fois je revais que je me baladait sur la plage, comme n'importe quelle rêve, et d'un coup, une créature sort de l'eau et m'étouffe, en une demi seconde, avec une violence incroyable, mais étrangement j'avais consccience que je révais à ce moment là et je suis repris par une telle violence, je me reveille donc en conservant toujours la même sensation détouffement provoquer par la crature. j'arrête ici la descritpion qui devient classique. une autre fois, je révais que j'était sur les plage de corse avec ma soeur, et puis je me reveille sans aucune raison paralysé, et je vois en même temps le rêve que j'était en train de faire et ma chambre, je vois encore le visage de ma soeur,qui petit à petit devient opréssant, et j'essaye de ne surtout penser à rien, et surtout pas à quelquechose qui me fait peur, mais je n'y arrive ( encore) pas, et je vois son visage qui se décompose lentement, je vois des vers qui bougent sur et sous sa peau , et sui laisse un crâne constellé de morceau de chaire ( désolé pour le réalisme de la description Very Happy), pour te répondre , casa d'aga, c'est justement le fait que j'ai conscient de ce qui va se passer qui est encore plus angoissant, c'est comme si je provoquer ce qui arrive, comem si il y avait juste la partie qui me fait peur de mon cervaux qui marche, au début je maitrise l'illusion ( rélle à ce moment là) et puis elle m'échape totalement et devient imprévisible. d'auter part je me souviens maintenant que je fesait les même r^ves quend j'était ( petit) enfant, soit je voyais un roi et une reine dans ma chambre ( dans mon lit et mon placard) soit une sorcière au pied de mon lit, soit, ( le pire) il y avait un sifflment strident qui amplissait la pièce et puis en fait le monde aux alentours n'existait plus, il n'y avait que ce que je voyais, je perdait la sensation de tout mon coprs et guardait que la vue, et là il y avait un bourdon qui s'approchait, en ligne doirte , lentement mais surement , et au fur et à mesure qu'il s'approchait, je perdait conscience de ce qui était derrière lui, il se dirigeait en ligne droite vers mon oeil, et plus il se rapprochait , plus il ralentissait , de sorte qu'il ne touche jamais mon oeil mais s'en rapproche à l'infini, à la il était presque posé dessus , et je n'avais conscience plus que de lui, en quelque sorte, il emplissait mon cervau. ces rêves mon traumatisé quand j'était enfant, et puis ils ont disparu avant de réaparaiter il y a quelque mois, surement aidée par le canabis ( ce qui expliquerait que tout les gens qui fument ne l'ont pas, j'ai une prédisposition spécial en quelque sorte). une dernière question pour celle ou ceux qui arrivent à ne plus en avoir peur, esce que ça ne vous manque pas, esce que ce n'est pas pire sans la peur, ( un peu comme le hoquet, tant qu'on l'a ça nous stress , et puis dès qu'on arrive à l'arrêter , on a une impression de manque), je sais que ma question peut paraitre bizzare mais je sais que personelement je ne croit pas vouloir faire disparaite la peur , c'est télement unique c'est moment là , ça nous change de l'ordinaire même si sur le coup ce n'est pas toujours agréable ( je doit être masochiste Very Happy) ..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herr_argawaen
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Dim 15 Jan - 22:01

ah oui j'oubliais dans toutte mes PS je sens que je meurs,, comme si d'un coup mon cervaux prennait conscience de sa propre mort, c'est assez singulier, pas désagréable, le plus souvent je VEUT même mourrir, je pense que je me suiciderait à ce moment là si je n'était pas paralysé; c'est encore plus renforcé par la peur, 2 fois j'ai éssayé de commandait à mon corps d'explosait, mais rien à faire. le plus étrange c'est que cette sensation de mort à tendance à persister au reveil, c'est pas de la déprim, mais c'est bien réele. ça vous fait ça à vous aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Témoignages   Lun 16 Jan - 0:45

herr_argawaen a écrit:
estce que ça vous arrive plutôt au milieu d'un cauchemard ou au milieu d'un rêves,

C'est varié, souvent après un cauchemar, un peu dans le même style, je me balade dans le noir et un type me saute dessus et essaie de m'étouffer... Sinon ça m'arrive souvent juqt quelques minutes après l'endormissement, quand je ne me rappelle pas avoir rêvé, je me réveille et paf, PS...



Citation :
une dernière question pour celle ou ceux qui arrivent à ne plus en avoir peur, esce que ça ne vous manque pas, esce que ce n'est pas pire sans la peur, ( un peu comme le hoquet, tant qu'on l'a ça nous stress , et puis dès qu'on arrive à l'arrêter , on a une impression de manque), je sais que ma question peut paraitre bizzare mais je sais que personelement je ne croit pas vouloir faire disparaite la peur , c'est télement unique c'est moment là , ça nous change de l'ordinaire même si sur le coup ce n'est pas toujours agréable ( je doit être masochiste Very Happy) ...

lol, oui surement un petit peu, perso, c'est plutot un soulagement quand ça s'arrête, le hoquet aussi d'ailleurs Wink
Mais c'est sur que dans ces moments là il ya une décharge d'adrénaline qui peut être grisante, on voit bien des gens payer pour en avoir dans les parcs d'attractions, la PS c'est gratuit... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Son initial déclencheur   Lun 16 Jan - 17:43

Bonjour!

Vous pouvez vous référer à mon article dans la rubrique consacrée au rêve lucide pour plus d'infos.

En ce qui concerne le puissant grésillement (ronflement, chuintement, sifflement) qui précède la phase hallucinatoire, je pense l'avoir parfaitement identifié.

Il s'agit simplement d'un baîllement! Celui-ci est inconscient, et se produit dans une phase où la sensibilité auditive est très élevée.

Le baîllement provoque une mise en pression d'air dans les trompes d'Eustache, qui génère du bruit blanc.

Si vous baîllez volontairement, vous entendrez un son assez grave.

Dans votre sommeil, il sera bien plus fort, et contiendra plus d'aigus.
Si vous êtes sujet à l'acouphène, le son sera naturellement plus aigu.
les deux phénomènes peuvent se cumuler.

D'une manière générale, le corps humain, n'est pas silencieux, et la nuit les sons qu'il emet sont perceptibles:

D'autres sources physiologiques de sons internes existent: battement du sang aux tempes en cas d'hypertension, sifflement au niveau du conduit entre les sinus et les fosses nasales, sifflement asthmatique, borborigmes de l'appareil digestif.

Que les sons perçus proviennent du baîllement(cas le plus fréquent) ou d'acouphènes, l'effet est le même.

Il est comparable au phénomène d'association inconsciente déclenché par les phosphènes (lueurs parasites générées à l'intérieur même de l'oeil).

A l'état eveillé, vous êtes sujet au même phénomène lorsuq que vous observez une plaque de marbre, ou les nuages dans le ciel.

Allongez vous dans l'herbe et contemplez le ciel. Détendez vous et laissez votre regar errer dans les nuages. Vous ne tarderez pas à distinguer ici une tête de cheval, là le portrait d'un clown, ou d'une sorcière...

C'est votre inconscient qui extrapole à partir de formes basiques et vous montre des images reconstituées à partir de souvenirs. Vous pouvez montrer la forme à quelqu'un d'autre dans certains cas si elle est très nette, mais le plus souvent , vous seul la verrez!

Lorsque vous vous endormez, les phosphène qui apparaisent dans votre champ visuel les yeux fermés ont le même effet sur votre inconscient, et lorsque vous vous endormez, cest formes lumineuses peuvent vous fournir l'amorce d'un rêve ou d'une hallucination qui se poursuivra par le mécanisme des associations d'idées.

Une stimulation auditive, telle que produite par le baîllement produit un phénomène analogue, à la différence que l'hallucination sera auditive.

A partir de sons simples, votre inconscient tentera de générer des syllabes
intelligibles qui serviront de point de départ à l'action onirique ou à votre peur dans le cas de la paralysie du sommeil!

Ainsi, votre inconscient pourra créer un simulacre de parole fait de syllabes isolées, sans signification globale, qui ressemblera au langage d'un démon parlant au creux de votre oreille!

Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
laly
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Lun 16 Jan - 18:38

ce matin c'était tellement bizare ma PS que ça m'a provoquée des nausées au réveil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaly45.skyblog.com
mat
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: témoignage   Mar 17 Jan - 3:28

Pareil que tout le monde et oui je confirme on a l’air nombreux à vivre ce genre de trucs et c’est probablement l’anonymat que confère la toile qui permet de pouvoir en parler plus aisément car quand on essaye de converser sur ce sujet avec d’autres on a parfois l’impression d’être regarder comme de gentils dingues ou autres hippies fumeurs de moquette. Pour ma part cela fait huit ans que je suis sujet à la pds, bien peu régulièrement heureusement. Comme presque tous, j’ai une trouille incroyable lorsque ça arrive surtout lorsque je suis (pour moi) éveillé. La plupart du temps, j’ai trop froid après. Et à chaque fois, que je sens la paralysie arrivée, elle est accompagnée d’un sifflement de plus en plus aigu, une sorte de bourdonnement, d’acouphènes bizzares.

J’ai eu des expériences très variées : pour certaines j’étais capable de voir des endroits où je ne pouvais être, mais bien réels. Des endroits généralement peu éloignés (qq km de distance), j’ai pu vérifier ceci en posant des questions sur le déroulement de la soirée "vue" ou de l’emplacement de différents objets (de préférence insolites, oui, dire "j’ai vu une brosse à dent dans la salle de bains, est-ce que j’ai bon ?" parait un peu facile, n’est ce pas Smile). Une fois j’ai senti une présence malveillante, ombre(sentiment terrifiant).

Et mieux encore, si je puis dire, j’ai été pour un autre une présence malveillante. Le fait est que je me suis retrouvé dans son corps... On peut comprendre dès lors que l’on soit effrayé par ces présences, que la plupart d’entre nous voient ou ressentent, car mon comportement bien involontaire a du sembler être une attaque pour ma "pauvre" victime. En fait cette histoire se passait dans une sorte de dortoir de sorte qu’après avoir raconté mon rêve de dingue de manière nonchalante, détaché comme si c’était une bonne blague (pour pas avoir l’air d’un fou), un type est venu me trouver pour me dire que son voisin de chambre n’avait presque pas dormi car il avait senti une présence autour de lui qui l’effrayait terriblement. Après avoir posé qq questions "innocentes" pour m’assurer que l’on parlait bien du même gars, je me suis rendu compte de la peur qu’il avait du ressentir. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que j’ai eu une peur au moins aussi intense que la sienne. Les sensations n’étaient pas désagréables à proprement parlé, mais se dire que l’on endosse la vie d’un autre (famille, amis, etc...) c’est dur... Heureusement, je me suis bien retrouvé ! Cela fait longtemps que ça ne m’est pas arrivé et je m’en porte pas plus mal ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mat
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Cher Philippe!   Mar 17 Jan - 3:37

ton analyse sur les bruits est très bonne, je pense aussi que le moment d'entre-deux sommeils est propice à une perception "étrange" des bruits qui nous entourent. Par exemple ça m'est arrivé avec le bruit d'une moto qui circulait. Au début ce son me paraissait être comme un chant de plusieurs voix qui s'amplifiait très vite jusqu'à ce que je reconnaisse (bien sur j'étais à moitié en train de dormir), que je prenne conscience qu'il s'agissait bêtement d'une moto qui roulait à fond de train les grelots. cependant, je n'étais pas en pds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: témoignage   Mar 17 Jan - 3:38

Hello Mat', bienvenue à toi... Very Happy


mat a écrit:
Comme presque tous, j’ai une trouille incroyable lorsque ça arrive surtout lorsque je suis (pour moi) éveillé. La plupart du temps, j’ai trop froid après. Et à chaque fois, que je sens la paralysie arrivée, elle est accompagnée d’un sifflement de plus en plus aigu, une sorte de bourdonnement, d’acouphènes bizzares.

Oui, le sifflement aigu semble récurrent aussi, je pensais que mon cas était isolé, apparement ce n'est pas le cas...


Citation :
J’ai eu des expériences très variées : pour certaines j’étais capable de voir des endroits où je ne pouvais être, mais bien réels. Des endroits généralement peu éloignés (qq km de distance), j’ai pu vérifier ceci en posant des questions sur le déroulement de la soirée "vue" ou de l’emplacement de différents objets (de préférence insolites, oui, dire "j’ai vu une brosse à dent dans la salle de bains, est-ce que j’ai bon ?" parait un peu facile, n’est ce pas Smile). ).

Tu as des exemples précis du genres de choses que tu as pu percevoir à distance ?



Citation :
Et mieux encore, si je puis dire, j’ai été pour un autre une présence malveillante. Le fait est que je me suis retrouvé dans son corps...

Pour être honnête, j'ai un peu de mal à y croire, je pense que tu es sincère dans ce que tu as ressenti, mais en tout état de cause, je ne crois pas qu'une personne puisse réellement "rentrer" dans le corps d'un autre.
De plus le fait que ton voisin de chambre te raconte cela après aurait tendance a décribiliser un peu la réalité du phénomène, il peut très bien l'avoir dit pour créer une histoire effrayante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
mat
Occasionnel
Occasionnel


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Témoignages   Mar 17 Jan - 3:50

Pour le bruit récurrent je pense que Philippe a fait une bonne analyse. Pour la vision d'un lieu à distance, c'était une soirée où des amis faisaient la fête.
Pour la "possession" dont je suis responsable, il s'agissait d'un dortoir séparés (une piaule pour 2) et le gars que j'ai ennuyé, dormais à l'autre bout du bâtiment. Et c'est son voisin de chambre qui est intervenu quand j'ai raconté mon "rêve" pour me dire qu'il trouvait ça drôle puisque justement son voisin de chambre lui a raconté sa terreur de s'endormir à cause d'une présence effrayante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [seconde] Atelier d'écriture ; des témoignages ?
» Immigrants (13 témoignages, 13 auteurs de bande dessinée et 6 historiens)
» témoignages de parents pour un mémoire orthophonique
» Registres de l'inquisition témoignages anonymes
» Utilité des témoignages!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums sur le sommeil :: Témoignages-
Sauter vers: