Informations, échanges et témoignages sur le trouble de la paralysie du sommeil.

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PS, faux-réveils et rêve lucide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KosMos
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Lun 27 Nov - 2:19

Bonjours a tous. Très ravi d'avoir découvert ce forum et de pouvoir enfin discutter un peu de tout ça avec des personnes qui connaissent.

Je souffre de paralysie du sommeil depuis cet été, mais le phénomène devient de plus en plus étrange. Je m'explique :

La première fois ça m'a pris en plein rêve. Tout simple, j'attendais deux amis dans un parcking, je vois passer un chat noir, je le regarde, et je me sens en train de tomber tout doucement, me rapprochant de ce chat sans ne plus pouvoir boujer. Je sombre dans le noir, je me sens me réveiller mais je ne peux pas boujer, un larcen monte crécherndo dans mon oerille droite jusqu'a devenir insuportable. Je peux finalement boujer.

Sur le coup j'ai flippé, c'est clair. Après, ça m'a repris, mais simplement en me réveillant. Ayant l'esprit scientifique, je me suis tout de suite dit que ça avait un rapport avec les sorties de rêves, les réveils, que c'étais simplement un mécanisme étrange du corps, donc je ne me suis pas fait trop de soucis. Quand ça m'arrivais je savais que ça allait passer, suffisait de supporter ce foutu larcen dans mon oreille droite et ça passait. Et quelque jours plus tard, un amis sur un autre forum ouvre un sujet en expliquant qu'il souffre de ce phénomène (Coincidence...) il en avait parlé à son médecin et il avait quelques infos sur la paralysie du sommeil. Je m'en suis trouvé rassuré.

Cela dit, maintenant, ça fait plusieurs fois que ça me prend pendant mes rêves souvent lucides. Je vis mon rêve, mais quand je veux faire quelque chose, je suis paralysé. Je peux a peine me boujer et marmonner un truc. Et je fais tout un tat de faux réveils qui sont accompagné d'une paralysie. Enfin, je n'arrive pas vraiment à déterminer quand est ce que tout ces phénomènes se passent lorque ça arrive en même temps.

Exemple : Hier soir. Je me réveille, je suis paralisé, larcen, blabla, normal, je me dis que ça va passer. Sauf que quand j'appuie sur le bouton de la lumière, elle ne s'allume pas. Ca me l'a fait plusieurs fois de suite. Deux ou trois. Après, je sens quelqu'un ouvrir la porte de ma chambre : c'est mon père suivi de ma mère. Mon père se demande "pourquoi je fais autant de bruit". Il me regarde et vu que je peux pas boujer il croit que tout se passe bien (pour ceux qui ne suivent pas, je rêve de cette scene, elle ne s'est pas passé dans la réalité). Alors, je me force a essayer de me lever, j'y arrive petit a petit, et je lutte de toute mes forces pour lui marmonner d'allumer la lumière. Il comprends, il appuie sur le bouton près de la porte mais la lumière ne s'allume pas. Je me force encore comme un dingue pour lui dire "essaye l'autre". Je sais plus ce qu'il se passe. Je me re-réveille, j'essaye d'allumer la lumière, ça marche pas, je suis encore dans un rêve. Je me retrouve dans le couloir. Je vois un intérupteur, j'appuie dessus, les lumières de ma chambre remarchent, mais je vois un type dans le couloir qui va dans ma salle de bain. Alors je m'approche de lui, j'essaye de l'immobiliser et de lui parler mais mon corps ne répond pas. Dans la salle de bain il met un chapeau noir, une chemise noir, et même si je n'arrive pas a boujer, je "tombe" vers lui, comme le chat, la première fois que ça m'est arrivé. Il me dit "On m'a dit qu'il fallait venir se changer ici.", et il va dans ma chambre. Une autre personne rentre dans le couloir, va dans la salle de bain pour se changer et met les mêmes habits que l'autre. "Il y a un papier qui dit qu'il faut venir se changer ici.", me dit il. Ouah. Et moi je peux toujours pas boujer. Je me retrouve dans ma chambre, et je vois 6 ou 7 mecs comme eux (Vetements et chapeaux noirs, tatouages noirs tres fin sur leurs visages comme si on avais dessiné de la dentelle) sur le pouf en osier de ma chambre. Je tombe vers eux, sans boujer, comme d'hab. Leur porte parole me dit "On ne peut pas être content la veille du premier novembre. On ne peut être content qu'en été.". Je me rapelle qu'on est en novembre et je me dis que ce n'est pas impossible que le lendemain soit le premier... Je me réveille a nouveau. Je vais dans le salon et j'emmene mon chien avec moi dans ma chambre. Je me mes sur le pouf en osier, avec le chien sur mes genoux, et je recouvre le tout de ma couverture. J'allume la télé, je zappe deux ou trois chaines, je tombe sur des émissions comique... Je sens que je me paralyse à nouveau et que je m'assoupi... Je me dis "Trop bien, je me rendors enfin, ça ira mieux demain.". Et la BANG. Je me réveille, j'allume la lumière ET ELLE MARCHE ENFIN. C'est beaucoup plus réel que ce que je viens de vivre et je sors enfin de ce cauchemar. En sueur, envie monstre d'aller aux toilettes mais cela va sans dire que j'était tellement sous le choc que j'ai bien mis 20 minutes avant de trouver le courage d'y aller...

Il y a aussi quelques infos que je n'arrive pas a racadrer logiquement et chronologiquement dans ce rêve : J'avais une heure étrange dans mon emplois du temps à la fac pendant laquelle j'avais du visiter une sorte de ville batisse blanche avec un toit noir. Je me disait que c'était à cause de ça, que c'était la dernière chose inhaituelle qui m'était arrivé récemment. Un mec en fac d'histoire m'a parlé de cette batisse, qu'il avais besoin d'en parler dans une dissert... J'ai aussi entendu mes parents qui disaient à je sais pas qui : "Il nous en parle pas mais on sais bien qu'il sort avec elle". (Dans la vie réele, je soupçonne mes parents de soupçonner que je suis avec ma meilleure amie, avec qui je suis souvent ouais, mais qui est homo...). Et j'ai aussi vu que l'olympique lyonnais allait tomber contre l'Inter de Milan en 8eme de finale de la coupe d'europe de football, avis a tout les supporters Laughing.


En fait, je n'arrive pas vraiment à faire la part des choses là dedans. On peut parler de paralysie du sommeil quand on se sent paralysé pendant un rêve ou bien ? Je dois dire, cette nuit là la première fois que je me suis senti paralysé elle semblait "normale", je veux dire, comme les autres quoi. Sauf que là, quand je peux boujer et que je me réveille, je suis dans un rêve. La sensation de me réveiller et d'être paralysé se reproduit plusieurs fois de suite mais je me réveille dans un rêve. Ensuite ce rêve est souvent lucide et je suis souvent inccapable de boujer quand je veux faire quelque chose et incapable de parler.


C'est la troisiemme fois que ça m'arrive, la première je sais qu'il m'est arrivé un truc étrange, mais je me souviens plus, la deuxiemme c'est le même genre d'histoire en moins long et la troisieme c'est celle là. J'espere que ça va pas continuer créshendo parce que là o_o. Vous en dites quoi ? Merci de m'avoir écouté en tout cas.

PS : Ah, fait assez étrange aussi : Ca ne m'arrive que quand je suis chez moi, le week end. La semaine j'étudie dans un autre ville et je vis dans un appartement. Il ne m'est jamais rien arrivé de la sorte dans celui ci, même pas une petite PS je crois. Et non je ne prends pas des produits bizzares quand je sors le samedi soir, comme se l'ai demandé ma mère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Mar 28 Nov - 18:29

Laisse moi deviner le Week end tu dors beaucoup plus ? Very Happy Parce que moi en semaine je dors que 6h alors qu'en semaine jusqu'à 12 heures et comme par hasard c'ets là que je fais des PSs Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
KosMos
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Mar 28 Nov - 21:11

Hum, effectivement, je vais me coucher aux mêmes heures (c'est a dire tard), mais me lève beaucoup plus tard. Enfin cela dit, ça m'arrive souvent de faire la grasse mat' a mon appart aussi, mais ça ne s'est jamais produit. M'enfin, c'est sans intéret... Juste une constatation.

Ca peut être un facteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lycaos
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 31
Localisation : Lille / Rouen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Mar 28 Nov - 22:05

Bienvenue à toi KosMos!

Citation :
Laisse moi deviner le Week end tu dors beaucoup plus ? Very Happy Parce que moi en semaine je dors que 6h alors qu'en semaine jusqu'à 12 heures et comme par hasard c'ets là que je fais des PSs Very Happy

Attention au lapsus stardust Very Happy


Citation :
Exemple : Hier soir. Je me réveille, je suis paralisé, larcen, blabla, normal, je me dis que ça va passer. Sauf que quand j'appuie sur le bouton de la lumière, elle ne s'allume pas.

Donc finalement tu peux bouger un petit peu? (tu appuies sur le bouton de la lumière). Par contre on sait que les lumières ne s'allument pratiquement jamais dans les rêves, c'est étrange.

Ton histoire me fait penser à un rêve un peu space et un peu lucide mais pas à une PS, en tous cas aucune comparaison avec mes PS à moi. Mais j'ai une question, est-ce que tu ressens une énorme fatigue dans ces moments là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nenisea
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Mar 28 Nov - 22:15

Salut KosMos !

Moi je pense qu'on fait plus de PS dans des endroits qu'on connait, ou se sent chez soit, je pense qu'il doit y avoir un lien d'affectivité ou des souvenirs dans l'endroit ou on dort ... pour la plupart des PS ... mais bon moi même j'en ai fait recement dans des lieux que je ne connaissais pas (n'est-ce pas lylou ! )

Sinon tes PS sont très entremelées a des rêves. C'est souvent mon cas.

Citation :
En fait, je n'arrive pas vraiment à faire la part des choses là dedans. On peut parler de paralysie du sommeil quand on se sent paralysé pendant un rêve ou bien ? Je dois dire, cette nuit là la première fois que je me suis senti paralysé elle semblait "normale", je veux dire, comme les autres quoi. Sauf que là, quand je peux boujer et que je me réveille, je suis dans un rêve. La sensation de me réveiller et d'être paralysé se reproduit plusieurs fois de suite mais je me réveille dans un rêve. Ensuite ce rêve est souvent lucide et je suis souvent inccapable de boujer quand je veux faire quelque chose et incapable de parler.

Il y a plusieurs choses : Soit on rescens nettement les sentations de paralysie et tout ce qui s'en suit. C'est une PS. Soit on ne fait que cauchemarder (faire un fausse PS), ou on reproduit en rêve l'angoisse et les sensations d'une PS. A force de faire PS et fausse PS, tu pourras detecter la différence, c'est juste une question de réalisme ... je veux dire une fois dans l'action on ne sais pas trop si c'est une PS ou pas ... mais au réveil on sent la legère différence, la petite alteration de la réalité.

Ensuite, toi tu pars très vite (voir en même temps) dans un rêve lucide très réaliste, tellement réaliste qu'on croit que c'est réel ! Et de là tu crois te reveiller plusieur fois de suite ... et ça ce sont des faux réveils. C'est comme si tu faisait un rêve en couche et qu'à chaque faux reveils tu remonte d'une couche, jusqu'à te reveiller vraiment !

Voilou !

Anne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Enchaînement d'états   Mar 28 Nov - 22:25

Bonjour Kosmos,et bienvenue ici.

Je pense que tu décris en fait un enchaînement de phénomènes dont la PS fait partie.

C'est à dire un faux éveil avec une vraie PS qui dérive brièvement vers le rêve lucide, pour devenir un rêve simulateur reproduisant les conditions d'une PS, puis un faux éveil précédent le vrai.

Philippe.

P.S. (Pas PS) Anne, tu m'a pris de vitesse ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Mar 28 Nov - 22:36

lycaos a écrit:
Citation :
Laisse moi deviner le Week end tu dors beaucoup plus ? Very Happy Parce que moi en semaine je dors que 6h alors qu'en semaine jusqu'à 12 heures et comme par hasard c'ets là que je fais des PSs Very Happy

Attention au lapsus stardust Very Happy


lol, en >Week end pardon! C'est l'effet fac ça, dès que c'est plus obligatoire les cours du matin sautent lool


Et comment ça les lumières s'allument pas en rêve, quelqu'un a une explication, ça m'intrigue gné ?

Sinon je trouve que Philippe a bien résumé ce qui a du se passer pour Kosmos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Pas de lumière durant les PS.   Mar 28 Nov - 22:53

Je site ici un long post que j'ai écrit ailleurs sur ce forum, concernant l'impossibilité d'allumer les lumières dans une PS, et mon opinion sur la question :

Citation :
En effet, il est impossible d'allumer une lumière dans une hallucination hypnagogique ou hypnopompique. Ceci est une constante recueillie au cours de mes travaux dans la quasi totalité des témoignages.

Ceci est d'autant plus étrange que tout a l'air bien réel et que les perceptions sont très réalistes.

Ainsi, on ressent très bien le clic de l'interrupteur sous les doigts, chose que l'on ne perçoit généralement pas dans le rêve ordinaire, et pourtant, alors que notre inconscient semble stimuler notre sens virtuels de manière très poussée, il s'abstient de créer, voire empêche l'apparition de la lumière.

J'ai une théorie la dessus:

Henri Bergson émit l'hypothèse que les images oniriques surviendraient par stimulation du système visuel lui-même. Il les comparait aux hallucinations hypnagogiques, visions d'origine rétinienne apparaissant dans la phase d'endormissement. Cette théorie souleva une polémique à l'époque, car le phénomène de l'hallucination hypnagogique n'étant pas perçu par tous, il est difficilement démontrable voire explicable a qui n'en a pas fait l'expérience.

Si l'on se base sur l'hypothèse que les perceptions visuelles réelles, et les rêves se construisent dans la même zône du cerveau, il serait logique de supposer qu'une stimulation visuelle donnée, engendrera une réaction similaire, qu'elle soit réelle ou rêvée.

Par exemple, une situation d'agression déclenchera la peur chez la victime, que celle-ci soit en train de rêver, d'halluciner, ou agressée réellement dans sa chambre par un homme masqué.

Dans le même ordre d'idée, il me parait logique de supposer que si la sensation lumineuse issue d'une source de lumière réelle inhibe la sécrétion de mélatonine par l'épiphyse, une source de lumière imaginaire pourrait agir de la même manière.

Ainsi, il s'agit peut-être d'un dispositif de sécurité physiologique et/ou psychologique destiné à empêcher un réveil intempestif induit "de l'intérieur" par un stimulus virtuel.

La lumière étant par ailleurs perçue dans le rêve ordinaire, on peut alors formuler deux nouvelles hypothèses:

1 - Le dispositif de sécurité n'entre en jeu que dans la phase critique de transition éveil/sommeil ou sommeil/éveil.

2 - l'hallucination et le rêve ordinaire ne s'exécutent pas dans les mêmes zones cérébrales ou n'utilisent pas les mêmes connexions neuronales.

J'ignore si des expériences ont été menées autour de cette question, mais des moyens technologiques modernes telle la tomographie par émission de positons qui fait appel à des marqueurs chimiques radioactifs pour signaler les régions actives du cerveau pourraient peut-être apporter des éléments de réponse... A condition de pouvoir reproduire l'hallucination hypnagogique assez fréquemment pour l'observer, ce qui n'est pas aisé.

Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Mar 28 Nov - 23:04

Merci beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
KosMos
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 3
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   Mar 28 Nov - 23:43

lycaos a écrit:
Citation :
Exemple : Hier soir. Je me réveille, je suis paralisé, larcen, blabla, normal, je me dis que ça va passer. Sauf que quand j'appuie sur le bouton de la lumière, elle ne s'allume pas.

Donc finalement tu peux bouger un petit peu? (tu appuies sur le bouton de la lumière). Par contre on sait que les lumières ne s'allument pratiquement jamais dans les rêves, c'est étrange.

Après que la PS (ou la sensation de PS) ne disparaisse.


Sinon ouais, c'est bien ce que je pensais, un sacré enchevetrement de tout. En fait quand je parle de PS ou de sensation de PS dans mon rêve, c'est que des que je cherche a faire quelque chose, je ne peux pas boujer, j'ai juste l'impression de tomber vers les choses... Etre dans un sable mouvant quoi ! ^^

Ce qui est marrant, c'est que la première fois que j'ai eu cette sensation en rêve, je tombais vers le chat dans le parking, et je me suis réveillé avec ma première PS. En fait je crois que j'ai rêvé pendant une PS. Le soir ou ça m'est arrivé ce que je vous ai racconté, des que j'ai senti venir la paralysie en me réveillant, j'ai essayé de boujer de toute mes forces, contrairement aux autres fois, pour voir si on pouvait y mettre fin de cette façon, c'est peut être pour ça. En tout cas, la prochaine fois je ne recommencerai pas ^^.

Merci a tous pour vos réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PS, faux-réveils et rêve lucide.   

Revenir en haut Aller en bas
 
PS, faux-réveils et rêve lucide.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus nous informe des faux prophetes....
» Faux Miel
» BB de 13 mois, joueur le jour et réveils multiples la nuit
» NOUVEAU : Napoléon, le faux pas espagnol
» Une fausse étoile pour un faux Christ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums sur le sommeil :: Témoignages-
Sauter vers: