Informations, échanges et témoignages sur le trouble de la paralysie du sommeil.

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 témoignage de Phil

Aller en bas 
AuteurMessage
Phil
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: témoignage de Phil   Mer 15 Fév - 1:54

Pour ma part, il m'est arrivé parfois arrivé de ressentir une présence hostile dans ma chambre ou beaucoup plus rarement assise sur mon lit, sans qu'il y ait de véritable contact visuel. Par contre j'ai le net souvenir d'avoir nettement perçu la pression de cet individu sur le lit, à mes côtés. Cela remonte à plus 7 ans. Lorsque je fais une sieste, j'ai régulièrement la sensation que mes bras se lèvent tous seuls, un peu comme dans mon bain. Ce n'est pas désagréable. Par contre je peux aussi ressentir une sensation d'écrasement, un peu comme si mon corps se mettait à peser une tonne, et çà c'est très désagréable. Je fais aussi régulièrement de faux réveils où je suis lucide mais je n'arrive pas à ouvrir les yeux et je dois mobiliser toute mon énergie pour "crever la bulle" et me réveiller pour de bon. Il m'arrive régulièrement de faire des rêves lucides.
Mon ami, lorsque nous étions dans notre ancien studio, a été victime d'une hallucination lors d'un réveil au petit matin. Il arrive parfois que nous dormions "tête-bêche"
surtout lorsque j'ai du mal à me rendormir en pleine nuit. C'est un truc qui marche assez bien. C'était le cas cette nuit là. J'ai été réveillé par les cris de mon ami qui me hurlait de me réveiller car selon lui il y avait un fantôme à mes côtés me regardant ! Je me suis redressé ai j'ai alors vu mon ami livide. :pale: Il m'a alors expliqué qu'en se réveillant il avait vu un jeune homme ressemblant à l'un de ses anciens camarades d'école, me regardant penché sur moi, au pied du lit. Il a cru que quelqu'un s'était introduit dans le studio et il s'est mis à gueuler, du style : "Qu'est-ce que vous foutez là ?". L'individu a semblé l'ignorer puis s'est mis à trembloter comme une flamme et là mon ami a réalisé qu'il manquait le bas du corps à l'intrus et qu'il voyait au travers. Il s'est mis à paniquer et à gueuler plus fort. L'apparition a semblé s'éteindre puis s'est finalement maintenue un temps qui a semblé interminable pour mon ami, pour finalement s'évanouir complètement à mon réveil. J'ai eu du mal à le rassurer et j'ai aussi fini par prendre peur. Nous nous sommes fait un mauvais film et nous avons eu du mal à "chasser" cette idée d'une présence "autre" dans notre studio. Les choses sont vite rentrées dans l'ordre. affraid Finalement, j'aurais bien voulu le voir aussi ce "fantôme", mais non ! David a fini par me convaincre qu'il s'agissait d'une hallucination au réveil et nous avons relié cet épisode à la PS. Mais mon ami ne m'a pas dit qu'il était paralysé. Je crois même qu'il s'est redressé dans le lit. A confirmer. Je dois préciser que la veille nous avions eu une discussion animée sur la possibilité d'une vie après la mort et les phénomènes paranormaux et mon ami était plus que sceptique sur le sujet. On ne pouvait pas rêver mieux pour le convaincre mais finalement.... Qu'en pensez-vous docteur ?
Cordialement. Phil :scratch:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Persistance de l'hallucination après l'éveil.   Mer 15 Fév - 12:24

Bonjour Phil, et bienvenue!

Intéressant témoignage. J'ai pour ma part recueilli quelques témoignages relatifs à des hallucinations qui ont persisté quelques dizaines de secondes après le réveil, alors que le sujet avait retrouvé sa motricité et était debout.

J'ai en particulier été le témoin d'une telle situation il y a pas mal d'années, lors d'un service de nuit.

Un responsable de permanence ayant été réveillé en sursaut par une alarme se précipite dans une salle de contrôle située un étage plus bas.

Il arrive complètement bouleversé et livide, et affirme avoir croisé dans l'escalier (mal éclairé) une sorte de fantôme noir qui ne touchait pas le sol.

Je pense que le réveil brutal a déclenché une décharge d'adrénaline qui a rétabli instantanément les fonctions motrices, mais que le cerveau qui était encore en phase paradoxale a permis à l'inconscient de projeter une brêve hallucination.

En ce qui concerne mon expérience personnelle, je me souviens d'un fait intéressant (et qui ne s'est jamais reproduit) survenu lors d'une fin de sieste (je ne me souviens pas d'avoir été paralysé). Ayant été réveillé par l'appel d'un membre de la famille, je me suis dirigé lentement (pour ne pas perturber le phénomène et l'observer plus longtemps) vers la cuisine tout en continuant de voir comme sur un deuxième écran la fin du rêve que j'étais en train de faire.

Cela n'a duré qu'une quinzaine de secondes peut-être, mais j'avais l'impression de me trouver devant les écrans d'une régie, et je pouvais choisir laquelle des deux scènes, interne ou externe je souhaitais privilégier.

Les états de conscience intermédiaires entre sommeil et éveil sont propices aux phénomènes psychiques, et offrent d'étonnants accès à notre inconscients et à ses manifestations.

Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
 
témoignage de Phil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» besoin de témoignage: qu'est-il advenu des tzr?
» Témoignage de myriam suite a une NdE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums sur le sommeil :: Témoignages-
Sauter vers: