Informations, échanges et témoignages sur le trouble de la paralysie du sommeil.

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stop...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Stop...   Mar 28 Fév - 12:56

J'en ai marre. Ca faisait une semaine que c'était pas arrivé, là j'écris il est est 10h38 alors que d'habitude en vacances je me lève vers 14h30 (je me suis couchée à 15h, je suis crevée, génial..).
J'en ai parlé pas mal sur le forum sur le paranormal, d'aileurs c'est pour ça que je suis ici.. Very Happy

Bon ma particularité c'est que mes trucs sont très forts et toujours accompagnés d'espèces de vagues d'électricité, de pressions qui me paralysent pendant une bonne dizaine de secondes.

Les deux premières fois,
C'était pendant la même nuit, j'étais sur le ventre et j'ai seulement senti des vagues énormes d'electricité qui me lbourait le dos, je me suis rendormie et c'ets revenu une heure après.

Je vous passe ce qu'il y a entre temps..
Ce qui m'a le plus marqué, petit copié collé :
"Je rêve (bien inconsciente, donc), je peux même vous dire de quoi je rêvais c'était assez agréable : je parlais à John malkovich dans un espèce de bar d'un film que j'avais vu, c'était un peu louphoque, bref. J'ai été RÉVEILLÉE, sortie de mon rêve par des picotements, comme des mini chataignes, des "engourdissments"(meme si c'était pas vraiment ça, je trouve pas vraiment de terme), c'était de l'electricité(ça par contre j'en suis quasiment sûre), sur ma joue, la partie de mon visage à l'air, mon cou (tout ce qui dépassait des draps).
Il m'a fallu 3 secondes pour que je sorte de mon rêve et que je me réveille, j'ai regardé à gauche parce que ça venait de là. C'était toujours très violent, encore comme des vagues d'electricité, comme une masse énorme qui s'exerçait de toutes ses forces pour m'empêcher de bouger, de crier. Là encore, j'ai tout de suite pensé à crier à l'aide, je crois que j'ai laché un ou deux sons mais j'arrivais pas à crier tellement c'était puissant, ça s'arrêtait pas j'ai cru qu'il allait vraiment s epasser quelque chose de grave, que ça allait vraiment me faire du mal.
Je me souviens bien avoir regardé, mais je voyais rien, je sentais que c'était la force d'un corps invisible qui exerçait toute sa force au niveau de ce qui aurait été des bras si j'avais pu les voir.
Ce que je sentais sur mon visage, en dehors de l'espèce d'électricité, c'était un vent tiède (je l'ai bien senti).
ce que j'entendais : je me souviens avoir essayé de crier de toutes mes forces, mais comme la force était énorme et que j'y arrivais pas, je me souviens clairement m'être concentrée là dessus, mais j'ai entendu comme un bruit sourd, je dirais que c'était presque comem quand on passe sous un tunnel (nan enfin pas tout à fait mais vous voyez le genre). Mais le plus troublant c'est la voix : une voix de fille, un chuchotement, j'ai rien compris à ce qu'elle me disait, le ton qu'elle avait, je le décrirais comme une prière de prêtre, mais j'ai senti que c'était PAS positif du tout, pas sain, et que ça me voulait plutôt du mal.
C'était clair que c'était une fille(jeune d'après la voix), et même si je l'ai pas vu je peux la situer clairement dans l'espace. Ca a duré 15-20 secondes, 15-20 secondes comme si quelqu'un avait vraiment mis toute sa force pendant ce petit temps pour se manifester comme ça, puis lâcher prise. Alors je me suis levé en vitesse, j'avais encore la sensation de picotement sur mon visage pendant 3 secondes, j'ai fini la nuit dans le lit de ma mère (qui m'a avoué au passage qu'elle sentait aussi des trucs au niveau de la place libre du lit...). "

message du 18 fevrier :

"Hier matin je me suis réveillée avec encore la même sensation sauf que ça a commencé par comme si quelqu'un d'assez leger passait très rapidement en courant sur mon lit et encore une fois j'étais paralysée. sauf que cette fois j'ai eu le temps de me dire "ça va passer" sauf que ça a continué pendant au moins 25 secondes et je pouvais vraiment plus bouger du tout (comme je l'ai dit avant, on finit par être bien conscient et même dans le noir, je vous assure que vous avez les yeux ouverts au bout d'un moment, on pense toujours à la même chose : quand qu'est ce que ça s'arrête, essayer de bouger), encore à cause de cette espèce d'électricité, de vibrations par vagues sur mon dos. Ca m'a pas effrayé parce qu'il y a eu que ça, mais ce matin par contre !!

Hier soir, c'était les vacances, je me couche tranquilou à 00h30 sereinement parce que c'est le svacances, tout va bien. Ce matin, 8h30, même réveil, sauf que c'était plus puissant : il y avait une force qui exerçait une pression énorme sur mon épaul comme si quelqu'un s'appuyait vraiment mais c'était encore par le biais de ces espèces de vibrations. C'était un homem et il m'a murmuré : "est ce que tu veux savoir ?" suivi d'autre chose que j'ai pas bien compris. je pensais "non" et je pouvais encore plus bouger. Après j'ia bien pu bouger, je me suis pas levée parce que je me suis dit que c'était pa sla peine. J'ai laissé passé à peu près 20 secondes, je me suis remise sur le ventre, sauf que ça a recommencé, et cette fois j'étais bien consciente. Je pouvais plus bouger, cette fois ça a duré que à peu près 7 secondes et j'ai pu crier pour que ma mère vienne.
Cette fois je suis pas folle, j'étais bien réveillée quand j'ai senti les vibrations qui faisaient "pression" sur moi et surtout sur mon dos "par vagues". "

Ce matin,

Il est 10h30, je susi endormie depuis 5h00. Je suis en train de rêver que je lis un article sur un homme ( dans mon reve il était de ma famille), qui s'est reconverti en auteur et raconte l'histoire d'un homme dans un village, bref.. rien à voir avec ce qui va se passer ensuite, c'ets ça le pire. Je susi tirée de ce charmant rêve par la même chose : quelqu'un est tranquillement sur mon dos, excerce de fortes pressions encore avec ces espèces de vibrations atroces, je sens parfaitement sa main qui se pose sur mon épaule (enfin, mes epaules) et lui qui se penche sur moi, le pire c'est que cette fois j'ai eu l'impression qu'il y avait aussi quelqu'un à ma droite. J'ai eu l'impression que c'était un homme assez vieux, et ça a duré une éternité, je sais exactement ce que j'ai pensé : "partez" (il partait pas, je pouvais toujours pas bouger), plus j'essayais de bouger, plus je me disais "ah non c'ets pas encore fini", et j'ai aussi pensé : "non je suis totalement consciente et ça s'arrete pas, il est toujours là".
Meme completement crevée, j'irai pas me recoucher. J'en ai MARRE que ce truc perturbe mon sommeil, encore si j'étais SEULEMENT paralysée ça irait, mais ce sont CES GENS qui m'embêtent, ce qu'ils me font, me disent!!!
Y'a aucun moyen de faire stopper ce cauchemar éveillé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
arayashiki
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Mar 28 Fév - 13:38

Bonjour Stardust
Ce sont bien des paralysies du sommeil que tu décris, les hallucinations font partie intégrante du tableau et je pense n'ont rien à voir avec d'éventuelles présences maléfiques. Aussi construites et réelles soient elles, tu dois considérer cela comme des hallucinations.
Le meilleur conseil que je puisse te donner c'est de prendre rendez-vous avec un médecin spécialiste du sommeil (je pense que tu peux les trouver sur les pages jaunes à " médecin sommeil vigilance".
Des études ont montré que certains médicaments comme les antidépresseurs tricycliques peuvent réduire la fréquence et l'intensité des PS (attention, l'antidépresseur n'est pas donné ici parce que tu es dépressive, mais juste car il intéragit avec des neurotransmetteurs intervenant dans le sommeil). Cela pourrait t'aider à passer le cap.
Je pense qu'ensuite, il faut que tu aies une hygiène de sommeil la plus stricte possible (couché et levé à heures fixes, ne pas prendre d'excitants avant de te coucher, faire une sieste courte en début d'après-midi si tu te sens trop fatiguée pour tenir la journée, dormir sur le ventre préférentiellement).
J'ai par contre l'impression que tu dors énormément (couché 15h levé 14h30!!!) ce qui m'amène à te dire 2 choses : parles en à ce médecin là si tu vas le voir, la narcolepsie ou d'autres syndromes d'hypersomnies sont rattachés à une plus grande fréquence de PS et d'hallucinations, et dans tous les cas il n'est pas bon du tout de trop dormir, et d'un tu te sens plus fatiguée qu'au couché et de 2, en prolongeant ton sommeil plus que nécessaire tu augmente la part d'un état entre veille et sommeil (les états hypnopompiques) qui sont grands pourvoyeurs de PS.
Voilà ce que je pouvais te conseiller, bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Mar 28 Fév - 13:54

nan couché 5h Wink, 'jai du faire une faute de frappe.
EN semaine quand je susi en cours je fais généralement 00h00-7h00 ou 8h00. Le WE je sors ou je regarde la télé donc je me couche très tard, et depuis le débutd es vacances je me couche à 5h, je m'endors 15 mn plus tard et je me réveille vers 14h00, 15h00.
Mais ça m'arrive autant qu'en semaine qu'autrement alors bon..
Je dors aussi toujours toujours sur le ventre, et c'est toujours comme ça que ça arrive. Rolling Eyes
Pour les anti depresseurs, je sens que ma mère va pas piger le problème et va en faire toute une maladie, et me connaissant je risque de les oublier à chaque fois, j'aurai la trouille des effets que le medoc aura sur moi, et faudrait que j'aille chez medecin en cachette parce que je veux aps inquieter ma mère, bref le bordel, je préfère m'abstenir pour le moment. Wink
merci en tout cas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
arayashiki
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Mar 28 Fév - 14:11

Tu ne devrais pas avoir peur d'aller voir le médecin, d'ailleurs je t'invite à y aller avec ta mère. Le médecin ne va pas te bourrer de médicaments dès le début, ne t'inquiètes pas. Je pense qu'il prendra le temps dans un premier temps d'évaluer ton hygiène de sommeil et te donnera des conseils pour améliorer celle-ci.
Je pense que tu devrais en disuter avec ta mère et pourquoi l'inviter à venir lire ce qu'il se dit sur ce forum pour la rassurer. Sa fille n'est pas folle!!!
Je sais que c'est pas facile car tu es en vacances mais tu devrais profiter du fait que tu n'as pas d'obligation de lever pour avoir un sommeil qui respecte ton rythme biologique (ce qui n'est pas vraiment le cas de ce qu'on nous impose à l'école ou au boulot), c'est à dire te coucher vers 23h et te lever lorsque tu te réveille spontanément...
Pour ce qui est de ta position de sommeil, essaye de changer tout simplement alors pour voir ce que ça donne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Mar 28 Fév - 14:30

Dormir à 23h00 je peux pas, minuit c'est le minimum, depuis que je suis toute petite c'est comme ça, je me revois vers 23h ou plus encore trainer dans les places alors que j'étais toute petite, et pendant les vacances je sors quand alors lol ? Very Happy Wink
De toute façon j'ia l'impression que ça va pas changer grand chose, comme je dors pendant les vacances est exceptionnel et ça change rien dans la semaine où j'ai mes 7 ou 8 heures de sommeil ça arrive pareil Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Lun 17 Juil - 12:36

Y'a 10 linutes j'en ai fait une grosse :/

Bon je vous explique et je vous dis ce que j'ai découvert de nouveau pour moi :

Ca commence avec une voix, que je situe près de ma porte, qui dit "de toute façon il est préférable que tu viennes pas avec moi".. Je me dis "tiens, qu'est ce que c'est que ça ?", après elle reprend "attends tu m'as entendu toi ?". Je me dis "oula ..". C'est là que commencent les tremblements, très désagréables, comme si mon corps s'engourdissait..
D'abord, une toute petite vague genre 2 secondes. Je me dis "chic elle a pas duré longtemsp celle là !!'. Et hop ça reprend, et ça devient la plus longue PS que j'aie jamais eu, 50 secodnes je dirais. J'ai eu le temps de penser à pleins de trucs, de tester des choses :
Je pouvais bouger les sourcils, pas les yeux.
Les narines aussi.
J'ai cru ouvrir legerement les yeux pour apercevoir quelque chose en équilibre sur le bord du bureau mais c'était une hallucination.
J'ai pensé à des tas de trucs.. comme : "bon, paralysée je peux attendre le retour de maman... mais ces tremblements insupportables!! pas étonnants qu'il y en a quic roient qu'ils se font enlever par des extra terrestres !". Very Happy
Cette fois j'ai bien senti la vague se déplacer de la gauche vers la droite. Le bruit était juste un petit bruit sourd come celui qu'on entend dans les avions version plus "sifflée" ( Very Happy ) mais c'était pas fort du tout , surtout que ça tremblait plus au niveau de ma poitrine et de mes bras, ca remontait jusqu'aux oreilles.

Bon, le truc nouveau très surprenant.. Une fois que ça m'a laché, je me suis tournée sur le coté pour me rendormir puisque j'étais claquée.. Mais je tremblait encore Exclamation Exclamation Exclamation Exclamation Exclamation Exclamation Exclamation Juste un peu, mais mes bras tremblaient encore par exemple!!! Meme debout ca continuait encore un peu Exclamation Exclamation
Ca veutd onc dire qu'on ressent réellement ces tremblements ?? Comme une mini crise d'épilespsie version tremblement Neutral Neutral
Imaginez, ces tremblements sont bien réels, la paralysie aussi Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
lycaos
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 31
Localisation : Lille / Rouen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Lun 17 Juil - 13:30

Hello, si ce n'est pas déjà fait tu peux aller faire un tour ICI

J'ai vécu de très très gros tremblements et je reste encore aujourd'hui persuadé qu'ils étaient réels, pas très rassurant tout ça.

Edit : il m'est également arrivé d'avoir quelques tremblements (5345476x moins fort que ceux que je raconte dans le topic que j'ai indiqué) avant de m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Lun 17 Juil - 13:54

Les tremblements je les ai toujours eu, ils étaient aussi terrible d'autant plus qu'associés à des prédsences maléfiques Crying or Very sad
J'ai lu ton témoignage, j'aime beaucoup la comparaison à la machine à essorer Very Happy C'est trop ça, en pire Very Happy J'ai jamais été amenée à explorer tout ce que tu as vu dans un espèce de reve bizarre (la copine sur le lit etc..), moi ça reste toujours très concret :
Je suis dans la meme position, exactement la meme et je suis vraiment quasiment consciente et lucide, c'est encore plus flippant ! Si c'était loufoque je me dirais que je suis bien dans un truc imaginaire, mais comme tu dis il y a de quoi avoir de gros doutes héhé Surtout quand on sent encore les tremblements 1 minutes après etre levé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
lycaos
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 381
Age : 31
Localisation : Lille / Rouen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Lun 17 Juil - 14:04

stardust a écrit:
Les tremblements je les ai toujours eu, ils étaient aussi terrible d'autant plus qu'associés à des prédsences maléfiques Crying or Very sad
J'ai lu ton témoignage, j'aime beaucoup la comparaison à la machine à essorer Very Happy C'est trop ça, en pire Very Happy J'ai jamais été amenée à explorer tout ce que tu as vu dans un espèce de reve bizarre (la copine sur le lit etc..), moi ça reste toujours très concret :
Je suis dans la meme position, exactement la meme et je suis vraiment quasiment consciente et lucide, c'est encore plus flippant ! Si c'était loufoque je me dirais que je suis bien dans un truc imaginaire, mais comme tu dis il y a de quoi avoir de gros doutes héhé Surtout quand on sent encore les tremblements 1 minutes après etre levé

La "copine sur le lit" était dans un rêve, pas pendant les PS Smile

Et comme tu dis c'est pire qu'une machine à essorer oui, ton témoignage m'intérésse beaucoup, il faut absolument trouver d'où vient ce problème de tremblements lol, Philippe à également eu de faibles tremblements avant de s'endormir il me semble (après avoir lut mon topic par contre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Tremblements   Lun 17 Juil - 14:07

Bonjour!

J'ai refait l'expérience des tremblements cette nuit, sans avoir réellement fait de PS.

J'ai senti hier soir à l'endormissement les signes précurseurs d'une PS, légers bruits (petits craquements), accélération cardiaque, et légère vibration au niveaude la poitrine, comme des contractions très rapides mais de faible amplitude des pectoraux.

En ce moment, en raison de la chaleur (30°C) je dors avec le ventilateur à fond. Comme il est bruyant, je mets des bouchons en mousse dans les oreilles (beaucoup plus efficaces et moins désagréables que les boules en cire).

Avec les bouchons, je n'entends quasiment rien, sauf mes bruits internes qui sont très amplifiés (dents qui se touchent , flux du sang au tempes si je suis appuyé sur un côté du visage, respiration, déglutition.

Cependant, j'ai entendu les petits bruits parfaitement, comme si je n'avais pas de bouchons, et comme s'il n'y avait pas le ventilateur.

Cela met bien en évidence l'origine imaginaire des sons perçus.

Comme le souffle du ventilateur fait bouger le drap de dessus et procure une petite sensation de présence artificielle, j'espérais que celà favoriserait l'apparition d'une hallucination tactile, mais il ne s'est rien passé d'autre que les petits bruits, et le tremblement léger au niveau de la poitrine.

Rien de comparable aux séismes racontés par certains...

Philippe.


Dernière édition par le Lun 17 Juil - 17:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
nenisea
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Lun 17 Juil - 17:11

C'est marrant comme on a tous le même phénomènes, mais qui s'exprime différement delon les personnes ! Vibrations ou pas ... etc ...
D'ailleurs moi ce qui m'interesse ce sont tes vagues stardust ! tu dis que t'as senti une qui allait de gauche à droite ? c'était la première fois ou ça t'es dejà arrivé que les vague soient différentes ?
Anne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stardust
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 29
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Stop...   Lun 17 Juil - 19:07

La c'était différent parce que ça a stoppé pendant 2 secondes, et c'ets reparti plus fort, j'ai senti que ça passait par mes jambes à gauche et que ca remontait et que c'etait très très fort au niveau de la poitrine des epaules et des bras, il y a donc une petite nuance avec les vibratiosn dont j'ai parlé dans mes posts précédents, une petite nuance pas énorme quoi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.queendiscussion.fr.fm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stop...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stop...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop aux massacres de singes en Inde
» Stop à la corrida au Kenya
» sur la toile,Quand la Norvège avait dit STOP aux antibiotiques
» La Suisse dit stop au nucléaire
» Amalgames et... nous. Stop!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums sur le sommeil :: Témoignages-
Sauter vers: