Informations, échanges et témoignages sur le trouble de la paralysie du sommeil.

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des rêves et des interrupteurs!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arayashiki
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Des rêves et des interrupteurs!   Lun 20 Fév - 15:23

Bonjour à tous!
Ca fait quelque temps que je me suis inscrit sur ce forum mais je n'avais pas encore posté, donc je vais commencer par me présenter.
Je suis étudiant en 6eme année de médecine, je me destine à faire une carrière en psychiatrie et aimerais particulièrement bosser sur les troubles du sommeil.
Je m'intéresse au rêve, particulièrement au rêve lucide, mais absolument pas à l'interprétation des rêves.
Je poste régulièrement sur Astralsight.com depuis un mois, essentiellement dans la rubrique onirisme. Casa d'Aga est intervenu sur un des topics de que j'avais lancé sur l'architecture du sommeil et des phénomènes associés, m'invitant à venir poster sur ce forum. J'ai donc parcouru le forum sur la PS, et je suis tombé sur ça :

Citation :

En effet, il est impossible d'allumer une lumière dans une hallucination hypnagogique ou hypnopompique. Ceci est une constante recueillie au cours de mes travaux dans la quasi totalité des témoignages.

Ceci est d'autant plus étrange que tout a l'air bien réel et que les perceptions sont très réalistes.

Ainsi, on ressent très bien le clic de l'interrupteur sous les doigts, chose que l'on ne perçoit généralement pas dans le rêve ordinaire, et pourtant, alors que notre inconscient semble stimuler notre sens virtuels de manière très poussée, il s'abstient de créer, voire empêche l'apparition de la lumière.

J'ai une théorie la dessus:

Henri Bergson émit l'hypothèse que les images oniriques surviendraient par stimulation du système visuel lui-même. Il les comparait aux hallucinations hypnagogiques, visions d'origine rétinienne apparaissant dans la phase d'endormissement. Cette théorie souleva une polémique à l'époque, car le phénomène de l'hallucination hypnagogique n'étant pas perçu par tous, il est difficilement démontrable voire explicable a qui n'en a pas fait l'expérience.

Si l'on se base sur l'hypothèse que les perceptions visuelles réelles, et les rêves se construisent dans la même zône du cerveau, il serait logique de supposer qu'une stimulation visuelle donnée, engendrera une réaction similaire, qu'elle soit réelle ou rêvée.

Par exemple, une situation d'agression déclenchera la peur chez la victime, que celle-ci soit en train de rêver, d'halluciner, ou agressée réellement dans sa chambre par un homme masqué.

Dans le même ordre d'idée, il me parait logique de supposer que si la sensation lumineuse issue d'une source de lumière réelle inhibe la sécrétion de mélatonine par l'épiphyse, une source de lumière imaginaire pourrait agir de la même manière.

Ainsi, il s'agit peut-être d'un dispositif de sécurité physiologique et/ou psychologique destiné à empêcher un réveil intempestif induit "de l'intérieur" par un stimulus virtuel.

La lumière étant par ailleurs perçue dans le rêve ordinaire, on peut alors formuler deux nouvelles hypothèses:

1 - Le dispositif de sécurité n'entre en jeu que dans la phase critique de transition éveil/sommeil ou sommeil/éveil.

2 - l'hallucination et le rêve ordinaire ne s'exécutent pas dans les mêmes zones cérébrales ou n'utilisent pas les mêmes connexions neuronales.

J'ignore si des expériences ont été menées autour de cette question, mais des moyens technologiques modernes telle la tomographie par émission de positons qui fait appel à des marqueurs chimiques radioactifs pour signaler les régions actives du cerveau pourraient peut-être apporter des éléments de réponse... A condition de pouvoir reproduire l'hallucination hypnagogique assez fréquemment pour l'observer, ce qui n'est pas aisé.
Philippe.

En fait je voulais réagir à ce sujet, car c'est un phénomène récurrent chez moi, non pas durant mes rêveries hypnagogiques ou hypnopompiques mais durant mes rêves. J'allume un interrupteur, celui-ci fonctionne, mais la lumière diffusée par la lampe est extrêment faible et n'éclaire en rien la pièce. C'est quelque chose qui m'angoisse particulièrement dans mes rêves, c'est pour moi le signe annonciateur de cauchemar! Depuis un mois, je me sert de cet interrupteur pour faire des rêves lucides (j'ai décrit ma 1ere expérience ici)
Je dois avouer que je n'avais jamais vraiment réfléchi à la physiologie de ce phénomène, pensant qu'il n'arrivait qu'à moi, mais je trouve particulièrement séduisante ton hypothèse, Philippe, et je vais faire quelques recherches, je ne manquerai pas de vous tenir au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Interrupteur   Mar 21 Fév - 19:30

Bonjour et bienvenue!

J'étais passé à côté de ce post, car il n'était pas signalé nouveau dans ma fenêtre...

Cette impossibilité d'allumer la lumière est un phénomène que j'avais déjà observer dans mon enfance, dans des rêves de faux éveils, bien avant de faire des PS.

Si on j'insiste sur l'interrupteur, j'obtiens en effet parfois un rougeoiement de l'ampoule, mais guère plus.

J'ai noté ceci:

Citation :
Il y a une semaine, j'ai fait un rêve désagréable et réalisant qu'il s'agissait d'un rêve, je me suis forcé à me réveiller (en fermant fort les yeux). C'est quelque chose qu'il m'arrive de faire régulièrement.

Bien joué!

J'ai en effet remarqué un principe de symétrie entre le sommeil et l'éveil, et le plus sur moyen de se réveiller lorsque l'on rêve est de décider de s'endormir... bien que parfois celà fasse simplement basculer vers un autre rêve, et parfois même par un faux éveil, mais ce n'est pas très fréquent chez moi.

Je pense que tu pourrais être intéressé par mon bouquin sur le rêve lucide. La PS y est évoquée et décrite, mais pas nommée, car je l'ai bouclé en 2000 et la PS n'était pas reconnue en tant que trouble du sommeil, et peu de gens en parlaient.

Comme je l'ai mentionné dans d'autres posts, je ne l'ai pas publié car les éditeurs intéressés voulaient en faire un ouvrage moins "sérieux" pour des raisons de profit, et j'ai refusé les coupes et réécritures qui à mon avis auraient dénaturé un travail de près de 20 ans.

J'en fait de temps en temps une impression pour des personnes intéressées. Tu peux me contacter par mail ou par téléphone (voir rubrique webmaster de mon site) si tu penses que ça peut t'être utile.

Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
arayashiki
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 36
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Des rêves et des interrupteurs!   Mar 21 Fév - 23:58

Salut Philippe, je serai ravi de pouvoir profiter de ton ouvrage.
Je te contacterai sur ton email pour voir comment on pourrait s'arranger.
Pour en revenir au topic, quand tu dis que quand t'insiste sur cette lumière, c'est au cours d'un rêve lucide ou d'un rêve normal?
Je tenterai d'allumer une lumière dans un rêve lucide pour voir.

Citation :
je l'ai bouclé en 2000 et la PS n'était pas reconnue en tant que trouble du sommeil, et peu de gens en parlaient.
J'ai emprunté le livre du Pr Billard (le sommeil normal et pathologique) cet après-midi et la paralysie du sommeil y est décrite, brièvement dans le chapitre des parasomnies du sommeil paradoxal et à peine plus dans les manifestations associées de la narcolepsie.
Ce livre date de 1990.
Il est passionnant, bien qu'un peu complexe car orienté médical et neurophysiologie.
Je vais m'en servir pour un peu étayer mon topo.
En tout cas Philippe, je sens que je vais t'asséner de questions!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 356
Age : 57
Localisation : 45 ans - Grenoble -France
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Reve lucide   Mer 22 Fév - 4:09

Pas de problèmes pour les questions et autres contacts.

En ce qui concerne l'interrupteur qui ne marche pas, c'est toujours dans un rêve lucide, et souvent dans un rêve imbriqué.

Si le rêve n'est pas lucide immédiatement, il le devient dès que je manoeuvre l'interrupteur, car le souvenir de la situation vécue de nombreuses fois sert de déclic à la prise de conscience.

Lorsque j'ai insisté sur l'interrupteur et vu l'ampoule s'allumer très faiblement, c'était dans une rêve lucide amorcé au cours d'une PS.

Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3d-synthesis.com
Etranger
Occasionnel
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Provence
Date d'inscription : 18/01/2006

MessageSujet: Re: Reve lucide   Jeu 23 Fév - 18:44

Philippe a écrit:

En ce qui concerne l'interrupteur qui ne marche pas, c'est toujours dans un rêve lucide, et souvent dans un rêve imbriqué.
Si le rêve n'est pas lucide immédiatement, il le devient dès que je manoeuvre l'interrupteur, car le souvenir de la situation vécue de nombreuses fois sert de déclic à la prise de conscience.
Lorsque j'ai insisté sur l'interrupteur et vu l'ampoule s'allumer très faiblement, c'était dans une rêve lucide amorcé au cours d'une PS.
Cher Philippe

Je voudrais témoigner que j'ai vécu le même phénomène à maintes reprises. Et cela peut-être utile, car lorsque que la lampe ne s'allume pas on prend concience que l'on est pas dans la réalité habituelle, et on peut alors faire quelques expériences diverses et variées. Par exemple comment fonctionnent nos sens dans ce corps, traverser les murs et voyager en volant à toute vitesse, chercher des preuves, aller chez des personnes que l'on connait, lire un passage d'un livre et vérifer ensuite dans la réalité, transformer l'apparence de ce corps de rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagaloopy
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: Des rêves et des interrupteurs!   Sam 11 Mar - 21:20

Le coup des interrupteurs qui fonctionnent mal est très connu chez les rêveurs lucides. C'est même un "test de réalité" assez couramment utilisé. Pendant longtemps, il a été cru qu'il était impossible d'allumer un interrupteur. Ce qui n'est pas vrai, certains y arrivent.

Mon explication est un peu différente : je pense seulement qu'il n'existe qu'un rapport culturel entre le fait d'appuyer sur un interrupteur et le fait que la lumière change. Le lien entre les deux n'est pas évident, au contraire peut-être d'un briquet ou d'une chandelle, où l'on voit assez clairement le rapport de cause à effet. Juste une supposition à deux balles ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunma
Occasionnel
Occasionnel
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 33
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Des rêves et des interrupteurs!   Dim 13 Aoû - 0:24

ca me faisait exactement ca aussi, apres avoir flotter dans ma chambre, pour me réveiller tout d'un coup j'avais l'impression d'etre de nouveau dans mon lit, donc je me crois réveiller et j'essai d'allumer la lumiere, j'entend le clic et je le sens cet interrupteur mais la lumiere ne s'allume alors là je me dis t'es pas encore réveillée alors je retente et j'ai l'impression que c'est le 2eme Moi qui va vers l'interupteur et c'est souvent à la quatrieme fois que j'arrivais a me réveiller. ca c'étais avant que je comprenne qu'il fdallai que je bouge ma main.
y'a que quand je réussit à allumer la lumiere que je sais que je suis réveillé. Mais il y a une 3 fois ou apres que la lumiere soit réellement allumer et que j'étais bien réveiller que j'ai vu une ombre humaine qui était pas la mienne.
alors est ce qu'apres ce genre de reve ont se tape encore des allucination?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Géant Vert
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Des rêves et des interrupteurs!   Dim 3 Sep - 12:45

Salut à tous,

Lors de mes rares PS, j'ai tjrs essayé d'allumer la lumiere, ou bien de remonter mes draps sur moi , mais bien entendu aucun geste possible.
Mais dans mes rêves (yeux fermés) , il m'arrive tres souvent d'essayer d'allumer la lumiere (en entendant le clic) mais rien, meme pas une lueur, et le cauchemar se met en route.

Ce sujet est vraiment passionnant (rêves et cauchemar)
Comment expliquer par exemple que lors d'un rêve on se situe dans une voiture (on la conduit dans une ville en general que je connais), et que sans que notre conscince nous dise que c'est illogique, on se retrouve d'un coup sur une moto, à fond sur l'autoroute ...

Je m'y interesse depuis que ce que j'estime être des PS provoque chez moi quelques troubles du sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa d'Aga
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 386
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Des rêves et des interrupteurs!   Dim 3 Sep - 20:57

Géant Vert a écrit:
Ce sujet est vraiment passionnant (rêves et cauchemar)
Comment expliquer par exemple que lors d'un rêve on se situe dans une voiture (on la conduit dans une ville en general que je connais), et que sans que notre conscince nous dise que c'est illogique, on se retrouve d'un coup sur une moto, à fond sur l'autoroute ...

C'est le propre même du rêve d'être un état ou la "logique" tel qu'on la concoit en état de veille n'a pas de rapport avec la logique du rêve. Elle parait même souvent totalement inexistante.

Je pense que Philippe pourra répondre de manière beaucoup plus pertinente que moi à ta question. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des rêves et des interrupteurs!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des rêves et des interrupteurs!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois façon d'envisager la domotique...
» ISC sur un interrupteur sectionneur
» ERP - Crêche
» Interrupteurs fin de course
» va et vien dans une maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forums sur le sommeil :: Phénomènes divers-
Sauter vers: